•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Vanier : 10 000 billets vendus pour le match-revanche du Rouge et Or

Christian Côté et Julie Dionne du comité organisateur de la Coupe Vanier 2018
Christian Côté et Julie Dionne du comité organisateur de la Coupe Vanier 2018. Photo: Radio-Canada / Jean-Philippe Martin
Radio-Canada

Une finale entre les deux meilleures équipes au pays qui batailleront à nouveau pour les grands honneurs : les organisateurs de la Coupe Vanier ne pouvaient espérer un meilleur scénario en vue du match de samedi présenté à Québec.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« Comme comité organisateur, tu prévois tous les scénarios, disait Christian Côté, président du comité organisateur, mais il est certain que tu as toujours une préférence. [Un duel Laval-Western] était vraiment ce que le comité organisateur souhaitait. »

La victoire de 63-0 contre les X-Men de l’Université St.F.-X. a prouvé que la présence du Rouge et Or en grande finale n’était qu’une formalité.

Mais les prochains adversaires du Rouge et Or, les Mustangs de l’Université Western ont dû ouvrir la machine en deuxième demie pour venir à bout des coriaces Huskies de l’Université de la Saskatchewan et décrocher leur billet pour Québec.

Dès que la reprise de la Coupe Vanier 2017 entre Laval et Western s'est confirmée, la demande de billet a augmenté à la billetterie du Rouge et Or, confirme la directrice du Service des activités physiques et des sports de l’Université Laval, Julie Dionne.

« Ç’avait déjà commencé à sonner après la Coupe Dunsmore, mais la billetterie était ouverte après le match [samedi] et je pense qu’on a vendu 1000 billets en dedans de quelques heures seulement. »

La déception se lit sur le visage des joueurs du Rouge et Or alors que la défaite est inévitable face aux Mustangs de l'Université Western en finale de la Coupe Vanier 2017 à HamiltonLes joueurs du Rouge et Or auront la chance de venger leur défaite de 39-17 subie l'an dernier contre les Mustangs en finale de la Coupe Vanier. Photo : Radio-Canada / Peter Power

Objectif: 13 000 spectateurs

Lundi matin, environ 10 000 billets avaient trouvés preneurs. Les organisateurs espèrent attirer environ 13 000 spectateurs pour cette Coupe Vanier, la cinquième présentée à Québec en 10 ans.

« Autour de ça, on serait satisfait, dit Julie Dionne. Si on monte un peu plus, tant mieux. Plus on avance dans le temps au mois de novembre, on a les vrais fans et ceux qui sont moins certains de vouloir se déplacer. »

Rempli à capacité, le Stade Telus-UL peut accueillir plus de 18 000 spectateurs.

Alors que le duel tant espéré se présente et tous s’attendent à un excellent match, dans des conditions météo que l’on prévoit fort confortables, faut-il se surprendre que l’organisation ne vise pas une salle comble?

« On vit la même chose que partout dans le sport, on a des baisses de clientèle, explique Julie Dionne. En 2013, je pense qu’on était à 15 000. À 12 000 spectateurs, c’est une belle finale. USPORTS veut un endroit où il y a du monde et 12 000, pour eux, c’est beaucoup de monde. »

Le banquet annuel au Centre Vidéotron

Les meilleurs joueurs du football universitaire au pays seront honorés jeudi soir à l’occasion du Banquet des étoiles canadiennes.

Le comité organisateur a choisi le Centre Vidéotron pour accueillir cette remise de prix annuelle, où l’on attend plus de 500 convives.

« On veut faire vivre ce qu’est le Centre Vidéotron aux gens de partout au pays, dit Christian Côté. On va se servir des gradins entre autres pour certaines présentations. On leur réserve certaines surprises. »

Quatre membres du Rouge et Or sont en nomination pour l’une ou l’autre des sept récompenses remises durant la soirée.

Parmi ces joueurs, le quart-arrière Hugo Richard se retrouve parmi les candidats au trophée Hec Crighton remis au joueur par excellence au pays.

Football

Sports