•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marcel Hirscher reprend là où il avait laissé

Marcel Hirscher
Marcel Hirscher Photo: Getty Images / Christophe Pallot
Radio-Canada

Marcel Hirscher a entamé la saison avec une victoire attendue au slalom de Levi, en Finlande, dimanche. C'était la première manche du circuit de la Coupe du monde après l'annulation de l'étape de Sölden, en Autriche, en raison des conditions météorologiques inclémentes.

Le détenteur des sept derniers grands globes de cristal a donné le ton à l'ouverture de la campagne sur le grand cirque blanc avec le 59e triomphe de sa carrière.

Déjà en tête à l'issue du parcours initial, l'Autrichien de 29 ans a confirmé son gain au terme du second tracé qu'il a également dominé. Le vainqueur a signé des temps canon de 54 s 27/100 et de 56,77 s pour un chrono combiné de 1:51,04.

Le double médaillé d'or olympique des Jeux de Pyeongchang a devancé de justesse le Norvégien Henrik Kristoffersen (1:51,13), son dauphin aux classements du grand globe et au slalom en 2017-2018, et le Suédois Andre Myhrer (1:52,45).

Il s'agit d'un troisième sacre pour Hirscher dans la station finlandaise après ceux de 2013 et 2016.

Il a du même coup effacé sa très inhabituelle contre-performance de l'année dernière, où il avait terminé au 17e rang et laissé les honneurs à l'Allemand Felix Neureuther, absent dimanche à cause d'une blessure.

Hirscher a reçu comme le veut la tradition un renne comme trophée qui a été baptisé M. Neige.

Quatre compatriotes de Hirscher, soit Michael Matt (1:52,62), Christian Hirschbühl (1:52,70), Manuel Feller (1:52,74) et Marco Schwarz (1:52,77), ont pris les positions de 7 à 10, ce qui n'a pas trop surpris le champion.

« Il y a une nouvelle génération, et ces gars-là sont prêts pour des podiums et des victoires. C'est certain », a-t-il mentionné.

La journée est toutefois à oublier pour les quatre skieurs canadiens en action. Erik Read a été disqualifié durant la première manche, tandis que Phil Brown, Simon Fournier et Trevor Philp n'ont pas été en mesure d'accéder à la seconde étape.

Ski alpin

Sports