•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le patineur Charlie Bilodeau a trouvé sa nouvelle partenaire

Charlie Bilodeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Rencontré mercredi soir à l'occasion d'un souper-bénéfice au profit de l'Institut national du sport du Québec (INS), le patineur artistique Charlie Bilodeau a indiqué avoir déniché une nouvelle partenaire en vue de la prochaine saison.

Un texte de Jean-François Chabot

Cinq mois après la fin de sa relation professionnelle avec Julianne Séguin, Charlie Bilodeau devrait bientôt annoncer l’identité de celle avec qui il fera équipe dans les épreuves internationales en couple.

« Je suis en train d’essayer avec une fille cette semaine, ici, à Montréal. Mais je ne dévoilerai pas son nom », a-t-il d’abord dit.

Quelques instants plus tard, une fois la caméra éteinte, il a admis que son choix était fait, mais qu’il ne pourrait rien annoncer tant que les modalités du déménagement de sa nouvelle coéquipière vers Montréal ne seront pas réglées.

Du même souffle, il a laissé entendre que cette dernière n’était pas originaire du Québec.

La perle rare

Le patineur de 25 ans originaire de Trois-Pistoles reconnaît qu’il n’est pas simple de partir à la recherche de la partenaire idéale. Il a lui-même du mal à définir les qualités qu’il recherche pour l’accompagner en parfaite symbiose sur la glace.

« C’est vraiment difficile à dire. C’est comme trouver une blonde ou un chum. Il n’y a pas de manière de faire. C’est une multitude de facteurs qui, mis ensemble, font qu’il y a un match. Pour la partenaire avec qui je dois patiner, ça va être la même chose », a expliqué Bilodeau.

J’ai beau faire des essais avec la meilleure patineuse sur Terre, si ensemble il n’y a pas de chimie, on oublie ça. Je dois trouver le sentiment dont j’ai besoin avec quelqu’un, toute la complicité qu’il doit y avoir et, à partir de là, bâtir pour le prochain titre olympique.

Charlie Bilodeau

Du temps en prime

Inactif depuis le printemps, Charlie Bilodeau s’est accordé du temps afin de récupérer de tout le travail et de tous les efforts qui avaient notamment permis à lui et à sa partenaire précédente de récolter une 9e place aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Julianne Séguin et Charlie Bilodeau ont participé à leurs premiers Jeux olympiques à Pyeongchang.

Julianne Séguin et Charlie Bilodeau ont participé à leurs premiers Jeux olympiques à Pyeongchang.

Photo : La Presse canadienne / Bernat Armangue

« C’est certain que cette année, la compétition pour moi, on peut oublier ça. J’ai pris l’été pour me reposer. J’ai fait autre chose. J’ai mis mon énergie ailleurs. Je suis maintenant de retour à l’entraînement. Ça regarde bien pour un retour à la compétition l’année prochaine », a poursuivi Bilodeau.

Il espère profiter de cette année post-olympique pour préparer quelque chose de solide avec sa nouvelle partenaire pendant que ses adversaires habituels prennent encore part à des compétitions.

Bilodeau est parfaitement conscient du temps qu’il faut pour construire un programme digne du plus haut niveau mondial.

« Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais ça peut se faire très vite. En même temps, en faisant les choses très vite, ça nous rattrape au fil des ans. C’est donc bien d’avoir quelques mois pour apprendre comment on interagit l'un avec l'autre et pour comprendre nos corps », a-t-il soutenu.

N’empêche qu’il a trouvé difficile de voir la saison de Grand Prix s’ouvrir sans y participer.

J’ai vraiment eu un pincement au cœur quand j’ai vu les compétitions, surtout qu’il y avait Patinage Canada à Laval. Ça m’a fait quelque chose, mais j’essaie de me réconforter en me disant que l’année prochaine, les Championnats du monde auront lieu ici, à Montréal, au Centre Bell. C’est pour y participer que je prépare mon retour.

Charlie Bilodeau

Parmi les choses qu’il a entreprises durant son intermède sportif, il y a un retour aux études.

Il est inscrit à l’école Promedia, spécialisée dans la formation en radio et en télévision. En voilà un qui a des visées claires pour son après-carrière d’athlète.

Patinage artistique

Sports