•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hamilton l'emporte au Brésil, Stroll 18e et dernier

Lewis Hamilton offre à Mercedes-Benz le championnat des constructeurs
Radio-Canada

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Brésil dimanche. Il a devancé Max Verstappen (Red Bull) et Kimi Raikkonen (Ferrari). Lance Stroll (Williams) a fini au dernier rang, avec deux tours de retard sur le meneur.

Avec ce résultat, Mercedes-Benz a remporté le titre des constructeurs de la saison 2018.

« Les gars ont travaillé de manière incroyable depuis six ans, cela a été un formidable voyage avec eux », a dit Hamilton.

Depuis 2014 et l'arrivée du moteur V6 hybride, Mercedes-Benz a gagné les dix titres mis en jeu, et a remporté 73 victoires en 99 courses.

Mais Hamilton a reçu un coup de pouce inespéré.

Verstappen venait de lui ravir le commandement de l'épreuve au 40e tour, mais quatre tours plus tard, alors qu'il roulait en tête, le Néerlandais a été heurté par Esteban Ocon (Racing Point Force India) à qui il lui prenait un tour.

La règle veut que les pilotes ayant un tour de retard laissent le passage. Mais Ocon, 16e, voulait rester dans le tour du meneur, son équipe lui avait donné le feu vert, et il a résisté à Verstappen dans les Esses de Senna.

Verstappen aurait pu être plus prudent dans le virage, car Ocon avait déjà les quatre roues sur les vibreurs. Mais le Néerlandais menait la course, et il a pris le point de corde du virage sans se soucier d'Ocon, qui était pourtant là.

Heureusement, le pilote Red Bull, après être parti à la faute, a pu repartir derrière Hamilton, trop heureux de ce coup du sort.

« L'équipe avait la meilleure stratégie, et nous aurions dû gagner », a dit Verstappen, qui a passé la ligne d'arrivée à moins de 2 secondes du vainqueur.

À gauche sur la photo, Esteban Ocon (Racing Point Force India) et Max Verstappen (Red Bull) se touchent au 43e tour du Grand Prix du Brésil.À gauche sur la photo, Esteban Ocon (Racing Point Force India) et Max Verstappen (Red Bull) se touchent au 43e tour du Grand Prix du Brésil. Photo : Getty Images / Lars Baron

Ocon a été pénalisé de 10 secondes, ce qui l'a relégué au 15e rang à l'arrivée. Dans une voiture endommagée, Verstappen a fini la course en deuxième place.

Il a eu une explication musclée avec Ocon dans les puits après la course. Dans le local de la pesée officielle de fin de course, il a poussé le Français trois fois sous les yeux des autres pilotes avant de s'éloigner.

Verstappen a été condamné par les commissaires de la FIA à effectuer « deux jours de service public ». Cette peine, qui s'apparente à une peine de travail d'intérêt général, devra être exécutée « dans les six prochains mois », précise le communiqué.

Pour la troisième place, Raikkonen a tenu tête à Daniel Ricciardo (Red Bull) dans les derniers tours pour monter sur le podium.

Lance Stroll a pu éviter Fernando Alonso au premier tour, et a même dépassé Ocon pour se retrouver 18e.

Le Québécois a grimpé au 15e rang dans les 20 premiers tours avant de voir s'arrêter pour un changement de pneus, et de céder un tour aux meneurs.

Il a fini 18e et dernier, après les abandons de Nico Hülkenberg (Renault) et de Marcus Ericsson (Sauber).

« Dernier, alors..., a-t-il dit, dépité. La voiture est tellement lente. It's a joke (c'est ridicule) », a réagi Stroll.

Résultats du Grand Prix du Brésil:

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) les 305,909 km en 1 h 27:09.066
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Renault) à 1,469
  • 3. Kimi Raikkonen (FIN/Ferrari) à 4,764
  • 4. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) à 5,193
  • 5. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 22,943
  • 6. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 26,997
  • 7. Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari) à 44,199
  • 8. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 51,230
  • 9. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 52,857
  • 10. Sergio Pérez (MEX/Racing Point Force India) à 1 tour
  • 11. Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 12. Carlos Sainz fils (ESP/Renault) à 1 tour
  • 13. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 14. Esteban Ocon (FRA/Racing Point Force India) à 1 tour
  • 15. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 16. Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours
  • 17. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) à 2 tours
  • 18. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours


Abandons:

  • Marcus Ericsson (SWE/Sauber): problème mécanique 22e tour
  • Nico Hülkenberg (GER/Renault): problème mécanique 33e tour

Course automobile

Sports