•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Antti Niemi affrontera Max Pacioretty et les Golden Knights

Antti Niemi
Antti Niemi Photo: Getty Images / Minas Panagiotakis
Radio-Canada

L'entraîneur-chef Claude Julien n'a laissé planer aucun doute sur l'identité du gardien qui défendra le filet du Canadien (8-5-3), samedi soir, face aux Golden Knights de Vegas (7-8-1).

On n’a donc pas eu droit, vendredi matin, aux tergiversations habituelles où les journalistes doivent attendre le matin du match pour voir quel gardien quittera la patinoire le premier.

Antti Niemi (3-1-0) a été désigné pour affronter les finalistes de la Coupe Stanley et l’ancien capitaine du Tricolore, Max Pacioretty.

Samedi, Brendan Gallagher s'est exercé en compagnie de Carey Price, Shea Weber, David Schlemko et Noah Juulsen, qui ne seront pas en action contre Vegas, ce qui laisse croire que le teigneux numéro 11 ne sera pas en uniforme non plus.

Le choix de Niemi arrive après une séquence pour le moins pénible de Price. À ses cinq derniers départs depuis qu'il a blanchi les Bruins à Boston, Price présente une fiche de 1-3-1, une moyenne de buts accordés de 4,41 par match et un taux d'efficacité de ,854.

Interrogé sur le niveau de ses récentes prestations, Price s'est voulu rassurant en balayant du revers de la main l'excuse liée à son nouvel équipement de couleur rouge.

« Ce n’est pas qu’une question de jambières. Ça revient toujours à ce qui se passe entre nos deux oreilles. Comme je le disais hier soir, je dois mettre mes idées en ordre, car je crois que ma technique est encore au point. Je ne suis pas en mode panique. On trouvera la solution. Il y a une bonne équipe autour de moi pour y parvenir rapidement », a indiqué Price.

Contre Pacioretty

Pacioretty disputera une première rencontre sur la glace du Centre Bell depuis qu’il a été cédé à Las Vegas contre Tomas Tatar, Nick Suzuki et un choix de 2e tour en 2019.

« Je suis convaincu que ce sera un moment rempli d’émotions pour lui. Il a tellement donné à cette équipe et à cette organisation. Il sera gonflé à bloc », a d’abord déclaré Carey Price au sujet de retour de Pacioretty à Montréal.

« Ce sera spécial pour nous aussi, mais au bout du compte, il est maintenant un rival et il est l’un des joueurs que nous devrons avoir à l’œil », a renchéri Price.

Pacioretty a effectué un retour au jeu, jeudi soir, après avoir raté les quatre matchs précédents des Knights en raison d’une blessure au bas du corps.

Tenu à l’écart de la feuille de pointage face aux Sénateurs, le « 67 » n’a inscrit que deux buts depuis le début de la saison.

Max Pacioretty célèbre l'un des buts des Golden Knights face aux Sénateurs à OttawaMax Pacioretty était de retour au jeu, jeudi soir, pour affronter les Sénateurs à Ottawa Photo : The Canadian Press / Fred Chartrand

Gallagher au repos

L'ami de Pacioretty dans le vestiaire montréalais, Brendan Gallagher, a bénéficié d’un congé thérapeutique et n’était pas de l’entraînement matinal.

En son absence, Charles Hudon était installé à l’aile droite du premier trio aux côtés de Phillip Danault et de Tomas Tatar.

Andrew Shaw patinait toujours en compagnie de Max Domi et de Jonathan Drouin dans la deuxième unité, tandis que Kenny Agostino cherchait encore quelques affinités avec ses nouveaux partenaires finlandais Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lekhonen dans la troisième.

À la recherche de combinaisons gagnantes, Claude Julien a multiplié les changements tout au long de la séance parmi ses duos de défenseurs.

Hockey

Sports