•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pacioretty à Ottawa, dernière escale avant Montréal

Max Pacioretty
Max Pacioretty Photo: Getty Images / Drew Hallowell
Radio-Canada

Max Pacioretty effectuera son retour à Montréal samedi, mais c'est à Ottawa mercredi qu'il s'est adressé aux médias avant d'affronter le Canadien.

Les Golden Knights seront en congé vendredi, à Montréal, au lendemain de leur rencontre face aux Sénateurs.

Pacioretty affirme avoir déjà plusieurs activités prévues, mais n’a évidemment pas voulu les dévoiler.

« Je n’ai pas envie que vous me suiviez, a dit l’ancien capitaine du CH, blagueur.

Non, il ne s’est pas ennuyé de la presse montréalaise. Et, oui, il a gardé contact avec d’anciens coéquipiers. « J’ai parlé à plusieurs gars, les amitiés dans cette ligue durent pour toujours. »

Pacioretty admet que sa vie à Montréal l’enchantait, mais qu’il est tout aussi heureux dans le nouveau chapitre de son existence.

« J’avais une belle vie, j’aimais tout de la ville. Ma famille y était heureuse, mais c’est la vie, vous savez. On passe à autre chose. Et j’ai déjà tourné la page. Je suis prêt pour autant de bonheur à Vegas. L’arrivée de notre nouveau fils nous en a procuré plus tôt que prévu, mais tout se passe bien. »

La transition du Québec vers le Nevada s’est faite sans problème, même si les événements se sont bousculés à la fin de l’été.

« Ç’a été beaucoup plus facile que je ne le croyais, confie l'Américain de 29 ans. C’est un groupe qui a connu beaucoup de succès la saison dernière et la transition s’est faite en douceur. Se faire échanger quelques jours avant le camp d’entraînement, avec trois enfants et une femme enceinte, ce n’est pas si facile, mais nous avons stabilisé notre situation. Les enfants sont à l’école maintenant, nous venons d’acheter une maison et ç’a été beaucoup de travail. Je me sens mal pour ma femme qui a dû mettre les bouchées doubles pendant que j’étais à l’aréna, mais nous avons traversé tout ça en famille et nous sommes établis. »

L’ailier gauche est revenu au jeu à Toronto, mardi, après qu’une blessure au haut du corps lui a fait rater quatre matchs. Il soutient qu’il était à l’aise en début de saison avant de tomber au combat.

« Avant ma blessure, j’étais vraiment satisfait de mon jeu et de la façon dont mon trio se comportait, explique-t-il. Je me suis blessé tout comme Paul Stastny avec qui je jouais au début de la saison. J’ai toujours eu du succès avec lui et nous jouions bien. »

Auteur de seulement deux buts dans son nouvel uniforme, celui qui en a inscrit 228 depuis le début de sa carrière aimerait retrouver sa touche. Il a été tenu en échec dans la défaite de 3-1 aux mains des Leafs.

« Nous avons joué un bon match [mardi] sans être récompensés, estime Pacioretty. Nous voulons décrocher les deux points demain et arriver à Montréal avec de bonnes sensations.

« Nous n’avons pas marqué et nous serrons notre bâton un peu plus que d’habitude. Il faut nous assurer de profiter de nos chances. Nous ne nous servons pas des blessures comme prétexte, personne ne va nous plaindre. »

Finalistes de la Coupe Stanley au printemps dernier, les Golden Knights sont à l’avant-dernier rang de la Division pacifique avec 13 points en 15 matchs.

« Nous voulons gagner des matchs et récolter des points. Nous nous sommes creusé un trou au départ avant d’en sortir. Nous avons encore du travail à faire et ce voyage est une bonne occasion. »

Hockey

Sports