•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soccer féminin : les Carabins visent un deuxième titre canadien de suite

Elles posent avec leur bannière de championnes.
Les Carabins de l'Université de Montréal, championnes provinciales au soccer Photo: James Hajjar/Université de Montréal

L'équipe de soccer féminin de l'Université de Montréal ira défendre son titre canadien à compter de jeudi à Ottawa. Le Championnat national regroupera les huit meilleures formations du pays.

Forte du titre québécois qu’elle a ravi à l’Université Laval la semaine dernière, avec une éclatante victoire de 4-0, la formation de Kevin McConnell se présentera dans la capitale fédérale gonflée à bloc, surtout qu'elle est invaincue en 2018.

« C’est une saison très agréable au-delà des résultats, dit l’entraîneur-chef. L’atmosphère est positive. La clé de notre succès, c’est que toutes les joueuses croient en leurs capacités. »

« C’est vraiment une très belle saison qu’on a eue, renchérit la défenseuse Marie-Ève Bernard-O’Breham, joueuse par excellence du Championnat canadien l'année dernière. C’est un peu une suite de l’année dernière alors que nous avons gagné le titre. Et malgré tous les succès que nous avons eus au niveau statistique, nous voulions nous concentrer sur les performances. Parfois, notre fiche paraît bien, mais nous avons eu des matchs plus difficiles où nous avons gagné dans les dernières minutes. »

Marie-Ève Bernard O’Breham a été élue au sein de l’équipe d’étoiles du Québec. Fière de cette récompense, elle préfère toutefois la partager avec ses coéquipières.

« C’est toujours plaisant des honneurs individuels, mais en tant que défenseur, ça veut dire que tout le monde a bien joué, dit-elle. La défense, c’est un truc collectif. »

Les Carabins amorceront le tournoi contre les représentantes de l’Université McMaster jeudi. Elles ne connaissent pas vraiment leurs adversaires, mais elles savent qu’à titre de championnes, elles seront attendues de pied ferme.

On sait à quoi s’attendre. L’année passée, nous arrivions avec un rôle de négligé, nous n’avions pas gagné la finale québécoise. Les autres équipes s’attendaient un peu moins à ce que nous performions de cette façon. Mais cette année, nous défendons notre titre, donc nous avons une cible dans le dos.

Marie-Ève Bernard-O'Breham

« Nous nous concentrons sur nous-mêmes, insiste l'entraîneur-chef Kevin McConnell. Nous allons là-bas avec l’objectif d’offrir notre meilleure performance. Nous ne dépensons pas beaucoup de temps ou d’énergie sur la façon dont les autres équipes nous perçoivent. »

Les équipes qui accéderont à la finale disputeront trois matchs en quatre jours. La fin de semaine peut s’avérer éreintante et d’autant plus satisfaisante si elle se termine avec la coupe au bout des bras.

Évidemment, comme le veut le bon vieux cliché sportif, les Carabins ont l’intention de prendre les rencontres une à la fois.

« Nous abordons le tournoi comme si chaque match était notre dernier, soutient Kevin McConnell. Ça veut dire que nous allons apprécier chaque moment et donner notre meilleur effort. Ce qui est certain, c’est que nous n’allons jamais abandonner tant qu’il restera du temps au cadran. »

Les joueuses du Rouge et Or seront aussi de ce championnat. Elles affronteront l’Université Trinity Western de la Colombie-Britannique au premier tour.

Les universités du Cap-Breton, Western, de Calgary et d’Ottawa sont les quatre autres équipes qui se sont qualifiées pour cet événement.

Soccer

Sports