•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le colérique Nick Kyrgios consulte des psychologues

Nick Kyrgios casse sa raquette pendant un match contre Kevin Anderson.
Nick Kyrgios casse sa raquette pendant un match contre Kevin Anderson. Photo: Associated Press / David Vincent
Agence France-Presse

Nick Kyrgios, aussi réputé pour ses qualités de joueur que pour son comportement intempestif, a confié au Canberra Times mercredi qu'il avait entrepris de consulter des psychologues afin de se renforcer mentalement.

« J'ai probablement trop traîné avant de le faire. Mais ça y est, je m'y suis mis. Je me sens plus libéré d'en parler. Et j'ai le sentiment que je n'ai plus à le cacher », a précisé l'Australien de 23 ans.

« J'ai dû lutter cette année avec des problèmes sur et hors du court », a ajouté Kyrgios, qui a écourté sa saison en octobre après le tournoi de Moscou, où il avait déclaré forfait à cause d'une blessure au coude.

Celui qui s'estime « très chanceux » d'accomplir une telle carrière de joueur de tennis professionnel modifiera son calendrier.

« Je suis en train de travailler avec mon équipe afin de trouver le bon équilibre dans mon calendrier, ce que je pense ne pas être parvenu à faire ces deux dernières années, que je n'ai pas pu terminer », a précisé Kyrgios, en proie également à des pépins physiques.

L'image qui restera de lui cette année est celle d'un joueur désemparé face au Français Pierre-Hugues Herbert aux Internationaux des États-Unis. L'arbitre Mohamed Lahyani était descendu de sa chaise pour lui parler. Il lui avait notamment dit « qu'il voulait l'aider et qu'il valait mieux que ça ».

L'Australien avait finalement gagné ce match.

Descendu à la 37e place mondiale après être monté jusqu'au 13e rang, Kyrgios a abandonné en 2018 au jeune Alex De Minaur le statut de numéro un australien.

Tennis

Sports