•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien s'écroule à New York en troisième période

Le défenseur Marc Staal des Rangers met le centre Max Domi du Canadien en échec.

Photo : Associated Press / Bill Kostroun

La Presse canadienne

En avance 3-1 après 30 minutes de jeu au Madison Square Garden, le Canadien a progressivement perdu l'ascendant du match contre les Rangers mardi soir. Les New-Yorkais l'ont finalement emporté 5-3.

Vingt-quatre heures après avoir effacé un retard de 1-3 contre les Islanders à Brooklyn, le CH (8-5-2) s'est fait jouer exactement le même tour à Manhattan.

« Il y a eu beaucoup d'erreurs mentales ce soir, que ce soit avec le nombre de punitions dont on a écopé et, jusqu'à un certain point, les décisions [des joueurs]. Il faut regarder de ce côté-là pour la défaite de ce soir. C'est plus ou moins aussi simple que ça », a dit l'entraîneur-chef Claude Julien.

Une fois de plus, les Montréalais ont amorcé le match avec force en inscrivant le premier but pour la 10e fois cette saison.

Et une fois de plus, ils ont touché la cible dès la première minute d'une période grâce au premier de deux buts de Tomas Tatar, qui mettait ainsi fin à une disette de neuf rencontres dès la 23e seconde.

Tatar a réussi son deuxième but du match à la cinquième minute de jeu du deuxième vingt. Moins de deux minutes plus tard, en avantage numérique, Max Domi a porté la marque 3-1 avec son neuvième de la saison, le même nombre qu'à chacune des deux dernières saisons en Arizona.

Le Tricolore a cependant laissé filer une belle occasion d'ajouter à son avance et peut-être de mettre la rencontre hors de portée lorsque Cody McLeod a été puni quatre minutes de pour rudesse quelque deux minutes après le but de Domi.

Les joueurs du Bleu-blanc-rouge n'ont pas joué avec la même vigueur en deuxième moitié de match.

« Je n'achète pas la fatigue mentale parce qu'il y a beaucoup de séquences de deux matchs en deux soirs. Toutes les équipes passent par là », a déclaré Julien lorsque questionné à ce sujet.

« C'était important de jouer un match intelligent et on n'a pas joué un match intelligent à partir de la deuxième période. On avait une avance de 3-1 et le match aurait dû être terminé à ce moment-là. On n'avait qu'à faire les bonnes choses. Mais on a commencé à prendre des punitions, on a commencé à prendre de mauvaises décisions. Et, en bout de ligne, on leur a donné la chance de revenir dans le match et de gagner », a-t-il ajouté.

Avant la fin de la période médiane, le défenseur Tony DeAngelo a réduit l'avance du Canadien à 3-2 d'un tir qui a d'abord frappé la barre horizontale.

À 8:25 de la troisième, Pavel Buchnevich a donné le coup d'envoi de la pétarade des hommes de David Quinn. Il a déjoué Carey Price après avoir saisi la rondelle libre à l'embouchure du filet.

Un peu moins de neuf minutes plus tard, à quatre contre quatre, le défenseur Neal Pionk a brisé l'égalité après une incursion amorcée depuis son territoire et lors de laquelle Noah Juulsen n'a pas trop bien paru.

Puis, seulement 56 secondes plus tard, Mika Zibanejad a scellé l'issue de la rencontre en désavantage numérique.

Chris Kreider, en première période, a réussi l'autre but des Rangers, qui ont effectué 32 tirs vers Price.

Bien qu'il n'ait pas marqué, Kevin Hayes a été la grande vedette de la formation new-yorkaise avec trois mentions d'aide.

Le CH a terminé le match avec 34 tirs en direction de Henrik Lundqvist. Dans la défaite, Brendan Gallagher et Jeff Petry ont récolté deux aides chacun.

Le Tricolore a terminé la rencontre sans les services de Joel Armia. Héros de la victoire de lundi avec l'unique filet de la séance de tirs de barrage, Armia a été blessé au bas du corps en deuxième période.

Entre les 13 et 17 octobre, la formation montréalaise avait gagné trois rencontres consécutives. Depuis ce temps, elle n'a fait qu'alterner défaites et victoires.

Le Canadien sera de retour devant ses partisans jeudi soir contre les Sabres de Buffalo. Samedi soir, ce sera au tour des Golden Knights de Vegas, et de son ancien capitaine Max Pacioretty, de faire escale au Centre Bell.

Hockey

Sports