•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alyson Charles s'illustre à la Coupe du monde de Calgary

Alyson Charles

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

La première Coupe du monde augure bien pour la saison et l'avenir du patinage de vitesse sur courte piste canadien.

Alyson Charles a remporté, dimanche à Calgary, une deuxième médaille de bronze en deux jours au 500 m. Deux finales sont disputées sur cette distance par fin de semaine de Coupe du monde.

La Montréalaise a connu un départ canon pour ensuite passer au 2e rang derrière la Néerlandaise Lara van Ruijven avec trois tours à faire.

La Chinoise Fan Kexin a effectué un double dépassement sur la Polonaise Natalia Maliszewska et Charles pour se glisser au 2e échelon à un tour et demi de l’arrivée, sauf que Charles a pu conserver sa place sur le podium.

Alyson Charles en bronze à la Coupe du monde de Calgary

« J’avais de bonnes positions et j'ai bien utilisé mon départ explosif. Dans la finale, je me suis fait dépasser deux fois et je suis restée là pour le bronze. On s’améliore! [Cette première Coupe du monde], ça me dit que je peux rivaliser à ce niveau. J’ai ma place sur le circuit. »

La patineuse de 20 ans a ajouté une autre médaille de bronze à son palmarès au relais.

Charles a fait équipe avec Camille de Serres-Rainville, Claudia Gagnon et Courtney Sarault pour finir au 3e rang de l’épreuve remportée par la Russie, tout juste devant la Corée du Sud. Le quatuor canadien a établi un nouveau record canadien avec un chrono de 4 min 5 s 267/1000.

« Le rythme a augmenté au fur et à mesure de la course et il n’y a pas eu de moments de répit. Nous étions dans le coup jusqu’à la fin », a dit Charles, très fière du travail de ses coéquipières.

Au 1000 m, Sarault a pris la 2e place en demi-finale pour s’assurer d’une place en finale. Elle n'a pas eu la même chance que Charles dans la course ultime.

La Néo-Brunswickoise était en bonne position pour obtenir une médaille de bronze. L'argent était même dans sa ligne de mire à mi-course lorsque la Chinoise Han Yutong a chuté, mais elle n'a pas eu les jambes pour mener sa course à terme, et a glissé en quatrième place au fil d'arrivée.

Suzanne Schulting, des Pays-Bas, a gagné.

Une journée frustrante pour Girard

Samuel Girard a lui aussi terminé premier de sa demi-finale au 500 m. Il a évité le pire après un contact avec un rival sud-coréen.

Troisième pour la majeure partie de la finale, il s'est fait coiffer dans le dernier tour par le Hongrois Shaolin Sandor Liu et a pris la 4e place.

Le Chinois Wu Dajing a fini 1er devant le Kazakh Abzal Azhgaliyev.

Charles Hamelin, qui devait passer par le repêchage pour la première fois de sa carrière, a vu son parcours s'arrêter avant les quarts de finale au 1000 m.

Le relais canadien masculin avait de grands espoirs de victoire et le quatuor a imposé un rythme rapide dès le début en prenant les commandes de l’épreuve, où cinq équipes étaient sur la glace.

Girard a perdu l’équilibre dans un virage à 18 tours de la fin, ce qui a retardé son relais donné à un de ses coéquipiers. Les Canadiens ont pu rejoindre la tête de la course, mais les efforts pour combler l’écart ont diminué leurs énergies pour y aller d’une accélération finale.

Les représentants de l'unifolié ont dû se contenter de la 4e place.

Les Hongrois, champions olympiques en titre, ont réalisé un record du monde (6:28,625) pour devancer les Sud-Coréens et les Néerlandais.

Le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste se déplacera à Salt Lake City, qui accueillera la deuxième étape de la saison à compter de vendredi prochain.

Radio-Canada Sports présentera la compétition. Pour ne rien rater, consultez notre calendrier de webdiffusion.

Patinage de vitesse

Sports