•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Haas déboutée en appel, Stroll garde ses points du Grand Prix d'Italie

Romain Grosjean sur le circuit de Monza
Romain Grosjean à Monza Photo: Getty Images / RODRIGO ARANGUA
Radio-Canada

Vendredi, au siège de la FIA, l'équipe Haas a perdu sa cause en appel de la disqualification de Romain Grosjean au Grand Prix d'Italie. Lance Stroll garde donc sa 9e place et les deux points qui s'y rattachent.

Le litige portait sur le fait que l'équipe américaine disposait à Monza d'un fond plat qui ne respectait pas les dimensions requises, notamment pour ce qui est des angles de la partie avant.

Cette décision permet à Stroll de conserver sa 9e place au classement officiel de la course. Il avait franchi la ligne d'arrivée en 10e place. C'était son meilleur résultat depuis sa 8e place à Bakou, en Azerbaïdjan, en avril.

Haas avait été prévenue

La FIA avait publié une directive technique le 25 juillet qui invitait l'équipe à modifier l'élément concerné, élément que Haas prétendait ne pas avoir le temps de modifier pour l'épreuve italienne.

Ainsi, la FIA avait précisé à l'équipe américaine que la pièce pourrait être contestée par ses concurrents. Cela a été le cas de Renault juste après la course. La réclamation a conduit à une enquête puis à la disqualification.

La décision initiale prise par la direction de course est donc maintenue, et Haas reste à 30 points de Renault au classement des constructeurs, au 5e rang, avec 22 points d'avance sur McLaren.

Course automobile

Sports