•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rêve olympique survit à Calgary

La cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de 1988 à Calgary

La cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de 1988 à Calgary

Photo : Getty Images / JONATHAN UTZ

Radio-Canada

Après une semaine de discussions intenses, la Ville de Calgary a finalement décidé mercredi qu'elle n'abandonnera pas son projet de poser sa candidature en vue des Jeux olympiques de 2026 avant la tenue d'un référendum sur la question qui aura lieu le 13 novembre.

Les conseillers municipaux ont débattu de la question pendant près huit heures mercredi lors d’une séance devant public.

Finalement, sept conseillers ont voté en faveur d’aller de l’avant avec le référendum olympique et huit contre, en deçà des 10 voix nécessaires pour stopper le processus en cour.

La décision arrive après un accord conclu in extremis, mardi soir, entre le gouvernement fédéral et la province sur le financement public des Jeux olympiques. L’entente prévoit un financement public total de 2,875 milliards de dollars.

La Ville de Calgary déboursera 370 millions de dollars, tandis que l'Alberta fournira 700 millions, et le fédéral, 1,4 milliard. Calgary devra également investir 150 millions de dollars dans la réfection d'un emplacement, en plus de fournir une garantie de 200 millions dans le cas d'un dépassement de coûts.

La présidente de la Société de candidature de Calgary 2026 a expliqué devant les conseillers que le coût total des Olympiques est désormais estimé à 5,075 milliards de dollars, alors qu'il était de 5,2 milliards lors des premières estimations.

La réduction s’explique par une baisse estimée du coût de la sécurité de 155 millions de dollars et une diminution de 45 millions de dollars en raison d'un moins grand nombre de logements sociaux qui seront construits à partir du village des athlètes. Le plan initial prévoyait 2800 logements, mais seulement 1800 seront construits.

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a déclaré, mercredi matin, que son gouvernement allait « promouvoir les Olympiques à Calgary. C’est aux gens de Calgary et de l’Alberta de voir s’ils veulent avoir des Olympiques, mais nous allons les appuyer pleinement, de la même façon dont nous avons appuyé les Olympiques de Vancouver, les Jeux panaméricains à Toronto et que nous allons le faire lors des Jeux de la francophonie à Moncton ».

Des partisans des Jeux olympiques tiennent des pancartes pro-olympiques devant l'hôtel de ville de Calgary. Ils demandent à la Ville d'autoriser le référendum du 13 novembre.

Des partisans des Jeux olympiques se sont réunis devant l'hôtel de ville de Calgary mercredi pour soutenir la candidature de la métropole albertaine.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Mercredi matin, des partisans de Calgary 2026 se sont réunis devant l'hôtel de ville avant le début de la réunion du conseil municipal. Ils ont scandé « Votons ! Votons ! » pour demander à la Ville de permettre le vote du 13 novembre.

« Une bonne entente »

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a voté pour que soit tenu le référendum, car selon lui le budget révisé des Jeux olympiques mardi est une bonne entente pour les Calgariens.

« C'est très important que le conseil ait décidé de donner aux Calgariens le droit de voter. C'était la chose à faire », a dit le maire après le vote.

Toutefois, pour le conseiller municipal Evan Woolley, il y a encore trop de questions sans réponse. « Sur les 3 milliards de dollars du budget original, 285 millions de dollars ont été retirés et on ne sait pas pourquoi », dénonce-t-il.

Alberta

Sports