•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gabrielle Daleman renonce à un autre Grand Prix pour rebâtir sa santé mentale

Gabrielle Daleman
Gabrielle Daleman Photo: Getty Images / Atsushi Tomura/ISU
Radio-Canada

La Canadienne Gabrielle Daleman a choisi de laisser tomber un autre Grand Prix, le Trophée NHK, disputé à Hiroshima (Japon) le week-end du 9 novembre, pour les mêmes raisons qu'elle a renoncé aux Internationaux Patinage Canada. Elle veut s'éloigner des patinoires et rebâtir sa santé mentale.

La médaillée de bronze des mondiaux de 2017 et médaillée d'or dans l'épreuve par équipe des Jeux olympiques de Pyeongchang poursuit donc sa démarche de ressourcement.

En mai 2017, la jeune athlète de 20 ans, de Newmarket en Ontario, avait subi une intervention chirurgicale pour enlever un kyste abdominal. Elle avait ensuite tout débranché pendant trois mois dans la propriété familiale.

« J'ai coupé les réseaux sociaux, j'ai fermé mon téléphone. Je me suis assise au bord du lac pendant des semaines, et j'ai regardé l'eau, ce qui m'a apaisée, avait-elle alors révélé à CBC. Je suis contente d'avoir vécu ces difficultés, car ça m'a permis de mieux gérer les difficultés de la vie. »

Dans une conférence à l'Université de Colombie-Britannique, en mars 2017, Gabrielle Daleman avait parlé ouvertement de ses problèmes de santé, mais aussi de ce qu'elle avait vécu dans sa jeunesse, le harcèlement dont elle avait été victime, et les troubles alimentaires qui l'avaient affaiblie.

Elle n'est pas la seule athlète à faire une pause au début de ce nouveau cycle olympique. La patineuse canadienne Kaetlyn Osmond, vice-championne du monde en 2017 et médaillée de bronze à Pyeongchang, a aussi décidé de faire une pause d'une année complète.

Rappelons que les danseurs Tessa Virtue et Scott Moir avaient fait un arrêt de deux saisons complètes, après les Jeux olympiques de 2014, avant de revenir à la compétition en 2016 et de réussir en 2018 à récupérer leur titre olympique en Corée du Sud.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Patinage artistique

Sports