•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau bâtiment pour la F1 prend forme au circuit Gilles-Villeneuve

Circuit Gilles-Villeneuve au goût du jour
Radio-Canada

Le circuit Gilles-Villeneuve change de visage avec la construction, déjà bien avancée, du nouveau complexe garages/paddock pour le Grand Prix du Canada. La date de livraison est toujours prévue pour le 30 avril 2019. Radio-Canada Sports fait le point sur le chantier avec les intervenants en place.

Un texte de Philippe Crépeau

Le bois est à l’honneur dans le nouveau bâtiment qui sera désormais la signature de l'événement.

La structure en bois du toit des nouvelles installations du circuit Gilles-Villeneuve La structure en bois du toit des nouvelles installations du circuit Gilles-Villeneuve Photo : Société Radio-Canada

« Vraiment, je trouve que les architectes ont fait un excellent travail, dit François Dumontier, président du Grand Prix du Canada. Ils ont fait un gros travail de recherche, et les matériaux qui sont utilisés, ce sont des matériaux du Québec, qui représentent le Québec, le bois particulièrement. »

La nostalgie est aussi à l'honneur avec les structures métalliques en V techniquement complexes à monter, qui rappellent l’emblème de l’Exposition universelle de 1967 et les pavillons de Terre des hommes.

Les structures métalliques sont superposées sur l'emblème.Les structures métalliques rappellent l'emblème de l'Exposition universelle de 1967. Photo : Société Radio-Canada

« Ça a nécessité beaucoup de travail en amont de la part de nos professionnels, ingénieurs et architectes pour concevoir ces structures au complet, explique Bertrand Houriez, chef des grands projets de la Société du parc Jean-Drapeau.

« Par son design, la structure rappelle l’Expo, mais par sa complexité, elle est moderne », précise M. Houriez.

Bertrand Houriez, chef des grands projets, Société du parc Jean-DrapeauBertrand Houriez, chef des grands projets, Société du parc Jean-Drapeau Photo : Société Radio-Canada

La démolition a commencé le 3 juillet par une chaleur accablante. Pendant des semaines, les ouvriers ont travaillé en sous-sol, avant que les premiers morceaux de la structure métallique apparaissent.

La nouvelle enveloppe est beaucoup plus imposante que la précédente.

L'entrée des puits du nouveau complexe du circuit Gilles-VilleneuveL'entrée des puits du nouveau complexe du circuit Gilles-Villeneuve Photo : Société du parc Jean-Drapeau

Elle pourra accueillir trois fois plus de monde et regroupera tous les services sous un même toit. Les garages, la salle de presse, les loges et les bureaux administratifs se retrouvent sous la grande terrasse du Paddock Club.

Nos garages avaient été construits en 1988. Les standards de la F1 ont évolué au fil des ans, et je pense qu'on va rentrer dans l'ère moderne avec les nouvelles installations. Les équipes auront beaucoup d'espace pour travailler.

François Dumontier, président du Grand Prix du Canada

L’objectif est de fermer la structure avant les grands froids, soit le 3 décembre au plus tard. Les ouvriers travailleront à l’intérieur tout l’hiver, avant de ressortir au printemps pour finir le bâtiment.

L’enveloppe budgétaire prévue pour ce chantier est de 59,9 millions de dollars. Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) donne une subvention de 18 millions. La Ville de Montréal paie les 41,9 millions qui restent.

La Société du parc Jean-Drapeau précise être en train de finaliser les paiements des 16,5 millions pour les contrats des travaux d’amélioration pour l'hospitalité et pour la piste.

Les ouvriers au travail sur le chantier du circuit Gilles-VilleneuveLes ouvriers au travail sur le chantier du circuit Gilles-Villeneuve Photo : Société Radio-Canada

« Avec les travaux qu’on fait actuellement, et l’absence de problèmes majeurs qu’on a eus jusqu’à maintenant, nous sommes très confiants à l’idée de respecter l’enveloppe budgétaire », affirme Bertrand Houriez.

Et la date de livraison prévue n’a pas bougé.

« Le 30 avril, c’est la date qui est visée, dit François Dumontier. Une fois que les garages seront terminés à cette date-là, nous, comme organisation, on a certains travaux à faire par la suite pour préparer l'accueil des équipes. On est confiant que cette date-là va être respectée. »

François Dumontier, président du Grand Prix du Canada  François Dumontier, président du Grand Prix du Canada Photo : Société Radio-Canada

La Société du parc Jean-Drapeau offre sur son site web la possibilité de suivre l'évolution de la construction grâce à des caméras qui filment le chantier en direct, avec une ligne du temps qui permet de revenir au premier jour des travaux.

Le chantier du circuit Gilles-Villeneuve filmé en continu (image du 30 octobre 2018)Le chantier du circuit Gilles-Villeneuve filmé en continu (image du 30 octobre 2018) Photo : Société du parc Jean-Drapeau

Comme le Grand Prix du Canada aura lieu le 9 juin, les équipes arriveront dès le 1er. Ça laisse un mois à l'équipe de François Dumontier pour tout préparer. Une vraie course contre la montre.

Les structures des gradins sont d'ores et déjà en cours de montage. Elles passeront donc l'hiver au froid en bord de piste.

Vue aérienne du complexe du circuit Gilles-VilleneuveVue aérienne du complexe du circuit Gilles-Villeneuve Photo : Société du parc Jean-Drapeau

Course automobile

Sports