•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jesperi Kotkaniemi force la main du Canadien

Jesperi Kotkaniemi
Jesperi Kotkaniemi a disputé les sept premiers matchs du Canadien. Photo: Getty Images / Minas Panagiotakis

Le Canadien (4-1-2) disputera samedi son 10e match de la saison. L'état-major devra bientôt décider si la recrue Jesperi Kotkaniemi passe ou non le reste de la campagne à Montréal. Les signaux envoyés lundi par Claude Julien sont encourageants pour le Finlandais.

Un texte de Félix St-Aubin

Kotkaniemi a participé aux sept rencontres du Tricolore depuis le début du calendrier. S'il revêt l'uniforme bleu, blanc et rouge mardi et jeudi, respectivement face aux Flames de Calgary (5-3-0) et aux Sabres de Buffalo (5-4-0), il ne sera plus qu'à une longueur de la dizaine.

Et un joueur est officiellement engagé dans la première saison de son contrat recrue à partir de son 10e match.

Une décision pourrait donc être prise cette semaine. L'espoir de 18 ans restera à Montréal ou retournera à Pori dans son pays.

Questionné à propos du plateau des 10 matchs que Kotkaniemi pourrait atteindre samedi contre les Bruins de Boston (4-2-2), Julien a affirmé que la direction « n'en avait même pas encore parlé, honnêtement ».

Un journaliste a relancé l'entraîneur-chef en lui demandant si c'était un bon signe. Sourire aux lèvres, Julien a répondu : « Ça doit. ». Sans en dire plus.

Le pilote a plus tard ajouté que Kotkaniemi « n'a pas l'air d'un joueur qui n'est pas à sa place ».

L'inébranlable Kotkaniemi

Cette situation ne tracasse aucunement le principal intéressé qui préfère vivre le moment présent.

Je n’y pense pas, j’y vais au jour le jour et je fais ce que j’ai à faire. Je profite de chaque jour et je passe du temps avec les gars au cas où ça finirait.

L'attaquant Jesperi Kotkaniemi

« Cela ne me rend pas anxieux, il reste encore plusieurs périodes à jouer avant qu'on en soit rendu là », a poursuivi l'auteur de trois mentions d'assistance.

Après un duel contre les Blues de Saint Louis (2-3-2), dans lequel il a été plus effacé mercredi dernier, Kotkaniemi a rebondi de belle façon trois jours plus tard à Ottawa contre les Sénateurs (4-2-1).

« Il y a des vétérans qui connaissent des matchs plus difficiles. Pourquoi la situation serait-elle différente pour un jeune? C'est ma façon de voir les choses [...] Tout le monde connaît des matchs difficiles, incluant les jeunes joueurs », a expliqué Julien.

« L’entraîneur-chef me dit chaque jour de faire du mieux que je peux, a soutenu l'attaquant. J’espère qu’il est heureux, j’aimerais demeurer ici. »

Artturi Lehkonen (no 62), Jesperi Kotkaniemi (no 15) et Charles Hudon (no 54)Artturi Lehkonen (no 62), Jesperi Kotkaniemi (no 15) et Charles Hudon (no 54) Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Intégration en douceur

Son compatriote Joel Armia, également natif de Pori et l’un de ses modèles lorsqu’il était en bas âge, estime qu'il s'acclimate plutôt bien à son nouvel environnement.

« Il n’a jamais été si discret, mais chaque jour il s’intègre mieux à l’équipe, a constaté l'attaquant. C’est bon. Je ne le connaissais pas avant d’arriver ici. Je savais qui il était, mais c’est tout. »

Des propos que partage Xavier Ouellet. « Il s’est vraiment bien adapté, il trouve ses repères. Il va apprendre à jouer avec son poids », a dit le défenseur québécois.

C’est son sens du jeu, il est vraiment intelligent. Même en défense il est à la bonne place. Sa maturité est impressionnante. Ça paraît qu’il a déjà joué pro en Finlande avec des hommes. Il a des habiletés pour faire des jeux. Il lui manque juste un peu de synchronisme, mais ça va débloquer.

Le défenseur Xavier Ouellet

Avec des informations recueillies par Alexandre Gascon

Jesperi KotkaniemiJesperi Kotkaniemi Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Formation du Canadien à l'entraînement :

Attaquants

  • 1. Tatar - Danault - Gallagher
  • 2. Drouin - Domi - Lehkonen
  • 3. Byron - Kotkaniemi - Armia
  • 4. Deslauriers - Peca - Shaw
  • Extras : Hudon - Scherbak

Défenseurs

  • 1. Alzner - Petry
  • 2. Ouellet - Benn
  • 3. Reilly - Juulsen
  • Extra : Mete

Gardiens

  • 1. Price
  • 2. Niemi

Hockey

Sports