•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Force India veut que Lance Stroll participe à des essais après le dernier Grand Prix

Lance Stroll marche dans la zone des puits du circuit d'Austin.
Lance Stroll marche dans la zone des puits du circuit d'Austin. Photo: Getty Images / Charles Coates
Radio-Canada

Lance Stroll pourrait se joindre à Racing Point Force India à Abou Dhabi pour les essais de Pirelli, prévus les 27 et 28 novembre. Si Williams donne son feu vert.

Si l'équipe rachetée par l'homme d'affaires canadien Lawrence Stroll, le père de Lance, n'a pas encore confirmé son arrivée, c'est par respect pour le pilote français Esteban Ocon, a révélé le directeur de l'équipe­.

« Nous devons être courtois envers Esteban jusqu'à ce qu'il sache ce qu'il va faire, a dit Otmar Szafnauer dans le paddock d'Austin. Ce serait bien pour lui qu'il fasse sa propre annonce. »

Il est clair que pour ces essais avec les pneus de 2019, donc tournés vers la saison prochaine, l'équipe veut voir ses deux pilotes évaluer ces gommes.

« À Abou Dhabi, ce serait bien d'avoir le deuxième pilote dans la voiture pour obtenir du kilométrage », a précisé le directeur général.

« Les essais d'Abou Dhabi sont complètement tournés vers l'an prochain, fait-il remarquer. Bien que réalisés avec la voiture de cette année, ils sont effectués avec les pneus de l'an prochain, donc la priorité est de comprendre ces pneus. »

L'équipe Williams voudra-t-elle libérer Lance Stroll pour qu'il participe à ces essais d'après-saison?

L'équipe Red Bull a déjà annoncé qu'elle ne permettrait pas à Daniel Ricciardo de tourner dans une Renault. Les contrats se terminent généralement le 31 décembre.

« Je ne pourrai pas piloter une Red Bull ni une Renault, a révélé Ricciardo à Austin. Ça va me faire des vacances. »

La voie semble toutefois libre pour Lance Stroll, à en croire la réaction du directeur général de l'équipe Racing Point Force India.

« Je ne crois pas [qu'il y ait un problème] », a dit Otmar Szafnauer à Austin.

Lance Stroll roule derrière Esteban Ocon sur le circuit de Monza.Lance Stroll derrière Esteban Ocon à Monza Photo : Getty Images / Mark Thompson

Lance Stroll sait qu'un volant l'attend dans l'équipe rachetée par son père grâce à un consortium de gens d'affaires.

Il fonde beaucoup d'espoir pour la suite de sa carrière avec ce changement de décor.

Esteban Ocon a encore fini dans les points à Austin. Il a terminé le Grand Prix des États-Unis au 8e rang, avant d'être disqualifié pour débit d'essence illégal.

Il est toujours en discussion avec Williams pour un volant en 2019, mais les échos ne sont pas favorables.

Il a plus de chance de se retrouver pilote de réserve pour Racing Point Force India et d'aider Sergio Pérez et son ami Lance Stroll à développer la voiture.

Course automobile

Sports