•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cam Levins fait tomber le record canadien du marathon

Cam Levins
Cam Levins Photo: Toronto Scotiabank Waterfront Marathon
Radio-Canada

Cam Levins a amélioré le record canadien du marathon de 47 secondes, dimanche, à Toronto.

Le Britanno-Colombien de 29 ans courait la distance pour la première fois de sa carrière. Il a établi la nouvelle marque au marathon Waterfront.

Premier Canadien à franchir l’arrivée avec un temps de 2 h 9 min 22 s, il devient aussi champion national de la discipline.

Levins a du même coup remporté une bourse de 43 000 $, soit 1000 $ pour chaque année où le record a tenu. Jerome Drayton détenait la fameuse marque de 2:10:09 depuis 1975.

« Je me sentais bien pendant toute la course et j’ai tenu bon pour les 10 derniers kilomètres », a dit Levins à CBC. Il a prévu partir en croisière avec sa femme Elizabeth lundi matin.

« On s’en va aux Bahamas pour du temps plus chaud, et après je suis certain que je ferai un autre marathon. »

Avec ce résultat, la question olympique devient inévitable. Pourrait-il s’attaquer au marathon des Jeux de Tokyo en 2020? « C’est difficile à dire, mais ça ne serait pas surprenant que ça devienne ma priorité d’ici à 2020. J’aimerais continuer à m’améliorer pour devenir le meilleur athlète possible dans ce cycle olympique. Je veux aller aux Jeux olympiques, mais deux ans, c’est loin. Et comme je l’ai découvert, tout peut arriver. »

La providence n’a pas été clémente envers Levins. Champion dans le circuit universitaire américain aux 5000 m et 10 000 m, il avait terminé 11e au 10 000 m des Jeux de Londres et 14e au 5000 m.

Il a gagné le bronze au 10 000 m des Jeux du Commonwealth en 2014, puis sa chance a tourné. L’année suivante, aux Championnats canadiens, un coureur est entré en collision avec lui. Le contact l’a projeté au sol. Le diagnostic était grave : tendon du péroné déchiré, des fractures de stress dans son pied et des fragments d’os que les médecins ont dû retirer.

En décembre dernier, il a couru le premier demi-marathon de sa carrière, en Oregon, en 1:05:07.

D'après un texte de CBC Sports

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Athlétisme

Sports