•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada s'illustre au Grand Prix de judo de Cancun

Elle ajuste sa ceinture noire.

Catherine Beauchemin-Pinard

Photo : La Presse canadienne / Markus Schreiber

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les judokas canadiens ont récolté une médaille d'argent et deux de bronze, samedi, au Grand Prix de Cancun.

La Québécoise Catherine Beauchemin-Pinard s'est hissée sur la deuxième marche du podium dans la catégorie des moins de 63 kg.

Sa seule défaite a été subie en finale face à l'Autrichienne Magdalena Krssakova. Le combat s'est soldé par un ippon après près de cinq minutes d'affrontement.

L'Ontarienne Kelita Zupancic (-70 kg) et le Québécois Arthur Margelidon (-73 kg) ont pour leur part conclu au 3e échelon.

Battue par waza-ari en demi-finales contre la Belge Gabriella Willems, Zupancic a rebondi en gagnant son combat suivant face à l'Allemande Laura Vargas Koch.

Margelidon a quant à lui dû passer par le repêchage, où il a vaincu le Hongrois Miklos Hungvari par waza-ari, pour finalement se tailler une place dans le combat pour le bronze. Il a comblé un retard avant de vaincre le Brésilien Eduardo Barbosa.

« Ça s'est vraiment bien passé et ça fait du bien de retourner sur le podium après une compétition assez difficile aux Championnats du monde », a dit Margelidon.

Également en finale pour le bronze, mais chez les moins de 81 kg, Étienne Briand a dû se contenter d'une 5e place après avoir été défait par ippon par l'Allemand Tim Gramkow.

Antoine Bouchard (-73 kg) a de son côté été éliminé à son premier combat contre le Hongrois Frigyes Szabo, auteur d'un ippon.

Emily Burt (-70 kg) n'a fait qu'une sortie sur le tatami. Elle a été défaite par la Belge Roxane Taeymans par waza-ari.

Stéfanie Tremblay (-63 kg) a subi le même sort et s'est inclinée par ippon à son premier affrontement devant la Brésilienne Alexia Castilhos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !