•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes sont là

Les Canadiennes de Montréal lancent leur saison contre l'Inferno de Calgary samedi à Laval
Radio-Canada

Une quinzaine de médaillées olympiques sauteront sur la patinoire de la Place Bell, samedi soir, à Laval, au premier match de la saison des Canadiennes de Montréal contre l'Inferno de Calgary.

Un texte de Jean St-Onge

La capitaine de l’équipe nationale, Marie-Philip Poulin, qui porte aussi le « C » en club, sera bien entourée avec quatre joueuses de l’équipe olympique canadienne et l’Américaine Hillary Knight, médaillée d’or à Pyeongchang.

Knight dit avoir choisi les Canadiennes pour continuer d’améliorer sa progression, même si elle compte sept médailles d’or au Championnat du monde, en plus de sa médaille d’or et de ses deux d’argent aux Olympiques.

« J'ai déménagé ici pour l’organisation et les joueuses, mais aussi pour développer de nouvelles habiletés », a expliqué l'Américaine vendredi.

Les meilleures hockeyeuses du monde se croisent régulièrement, que ce soit au niveau universitaire ou dans les compétitions internationales. Mais de retrouver une rivale de longue date dans son vestiaire, ça surprend un peu.

La défenseuse Lauriane Rougeau, qui affronte Hillary Knight depuis plusieurs années avec l’équipe nationale, semble bien aimer la nouvelle acquisition.

« Ça fait un peu bizarre de la voir dans notre vestiaire. Mais c’est une bonne coéquipière, », dit-elle avec un grand sourire.

Les Canadiennes ont dominé la dernière saison avant de s’incliner en demi-finale des séries. L'Inferno sera toutefois l’équipe à battre cette année.

Je pense que, sur papier, elles ont peut-être un peu plus de profondeur. Mais sur papier, on a aussi une bonne équipe et ça devrait être un bon showdown en fin de semaine à Laval.

Laurianne Rougeau

L’Inferno peut compter sur plusieurs joueuses de l’équipe olympique canadienne, mais aussi sur l’excellente Brianna Decker et Kacey Bellamy des États-Unis.

L’attaquante finlandaise Venla Hovi sera également à surveiller.

Le premier match des Canadiennes a lieu à 18 h 30, immédiatement après celui du Rocket, la filiale du Canadien dans la Ligue américaine.

Dimanche, elles accueilleront l’Inferno à compter de 13 h au petit amphithéâtre de la Place Bell pour compléter un programme double contre leurs grandes rivales.

Où sont les Canadiennes?

Elles s’appellent les Canadiennes, mais elles devraient peut-être porter le nom de Nomades de Montréal.

Elles ont déjà joué à l’aréna Étienne-Desmarteaux, un domicile qu’elles ont quitté en raison de rénovations. Elles devaient avoir leurs quartiers à l’auditorium de Verdun, mais là aussi, on a entrepris des rénovations majeures.

L’an dernier, les Canadiennes jouaient à l’aréna Michel-Normandin, près du complexe sportif Claude-Robillard.

Cette année, elles couvriront la région métropolitaine au complet avec au moins sept matchs à la Place Bell, au moins quatre au complexe Bell de Brossard et deux à l’aréna Michel-Normandin.

Il y a également deux matchs contre Toronto dont le site reste à déterminer.

Bref, il faut vérifier le calendrier de l’équipe régulièrement si on veut aller voir le plus haut niveau de hockey féminin.

Hockey féminin

Sports