•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Federer et Djokovic dans le carré d'as à Shanghai

Roger Federer monte au filet
Roger Federer est le tenant du titre à Shanghai. Photo: Getty Images / Lintao Zhang
Radio-Canada

Les deux premières têtes de série au Masters de Shanghai, le Suisse Roger Federer (no 1) et le Serbe Novak Djokovic (no 2), ont poursuivi leur route dans la mégapole chinoise jusqu'aux demi-finales, vendredi.

Federer a conclu son duel en moins de trois manches pour la première fois du tournoi. Il a montré la porte de sortie 6-4 et 7-6 (7/4) à Kei Nishikori (no 8).

Le tenant du titre a dominé le Japonais au service. Il a enregistré 10 as et 1 double faute. Le joueur nippon a quant à lui affiché un ratio de 0-3 à ce chapitre.

Federer a clairement hissé son niveau de jeu durant son quart de finale, où il a signé une performance presque parfaite.

Il avait eu plus de difficulté à se défaire du Russe Daniil Medvedev, champion dimanche dernier au tournoi de Tokyo, et de l'Espagnol Roberto Bautista Agut à ses deux premiers matchs.

Le favori aura rendez-vous samedi avec le Croate Borna Coric (no 13), bourreau de l'Australien Matthew Ebden 7-5 et 6-4.

Novak Djokovic, les bras levés au ciel, célèbre sa victoire qui le place dans le carré d'as au Masters de Shanghai.Novak Djokovic célèbre sa victoire qui le place dans le carré d'as au Masters de Shanghai. Photo : La Presse canadienne / Andy Wong

Djokovic s'est pour sa part qualifié pour le carré d'as en battant le Sud-Africain Kevin Anderson (no 7) en deux manches de 7-6 (7/1) et 6-3.

L'ex-no 1 mondial, dans une forme resplendissante et qui peut se rapprocher de Rafael Nadal s'il l'emporte à Shanghai, affrontera pour une place en finale le jeune Allemand Alexander Zverev (no 4), 21 ans et 5e raquette à l'ATP.

Contre Anderson, « Djoko » a été accroché jusqu'au jeu décisif de la première manche, qu'il a survolée. Sur sa lancée, il a rapidement mené 3-0 dans la deuxième pour finalement l'emporter en 1 h 43 min, après un service gagnant à sa troisième balle de match.

De son côté, Zverev a eu raison du Britannique Kyle Edmund (no 11) en deux manches identiques de 6-4.

Nous sommes deux joueurs différents. Nous nous sommes affrontés il y a plus de deux ans en finale à Rome [Zverev l'avait emporté en deux manches sur la terre battue, NDLR]. C'était une surface différente. J'ai le sentiment que je ne jouais pas aussi bien que maintenant.

Novak Djokovic
Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports