•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Calgary invite les Flames à reprendre les discussions

Vue aérienne du Saddledome de Calgary
Le Saddledome est presque le plus vieil aréna de la Ligue nationale de hockey. Photo: Radio-Canada

Le conseil municipal de Calgary a voté mardi pour reprendre la conversation avec les Flames de Calgary en ce qui concerne un nouvel aréna.

Les Flames avaient rompu les négociations il y a un an, après que le président de l'équipe, Ken King, eut dit des discussions qu'elles étaient « spectaculairement non productives ».

Un centre d'événements au coeur d'un plus gros district résidentiel et commercial revitalisé, et situé dans l'est du centre-ville, a été présenté au conseil mardi.

« Ce qui est attirant, c'est qu'on ne parle pas seulement de développer un centre d'événements, a mentionné le conseiller Jeff Davison. Nous parlons d'une façon de construire cet aréna dans un district qui ajoute de la valeur à chacun des résidents de Calgary. Ce n'est pas seulement une entente de hockey. C'est une entente concernant un emplacement et c'est ce qu'il faut noter. »

Le groupe Calgary Sports and Entertainment a transmis par courriel une réponse de King dans laquelle ce dernier a indiqué qu'il n'allait pas faire de commentaire formel.

Aucun terme financier n'a été présenté mardi.

« D'abord, la question est de savoir si nous avons un partenaire avec nous, a ajouté Davison. Lorsque ce sera le cas, nous pourrons voir de quoi aurait l'air ce partenariat, combien coûterait ce centre et quelles seraient les bases de ce centre. »

Davison dirige un comité créé en mai pour raviver les discussions sur un nouvel aréna. Pour le moment, lui et le groupe Calgary Sports and Entertainment se sont échangé des lettres cordiales, mais qui ne présente aucun engagement.

Calgary Sports and Entertainment a mis un terme aux négociations quelques jours après que le maire Naheed Nenshi eut lancé sa campagne pour obtenir un troisième mandat, il y a un an. Nenshi a dit que le nouvel aréna faisait partie de sa vision de revitalisation de la région est du centre-ville.

Avant que les discussions s'estompent, Calgary Sports and Entertainment a offert d'investir 275 millions dans la construction d'un nouvel aréna d'une valeur de 500 millions situé à l'est du centre-ville et tout juste au nord du Saddledome.

La ville devait alors se mobiliser pour recueillir les 225 millions restants grâce à une taxe de revitalisation communautaire.

Calgary avait proposé de diviser en trois parties les coûts d'un aréna d'une valeur de 555 millions de dollars. La Ville et les Flames auraient déboursé 185 millions chacun et le dernier tiers aurait été payé grâce à une surtaxe sur les billets.

L'emplacement de Victoria Park pour la construction d'un aréna a été soulevé après que les Flames eurent présenté le projet CalgaryNext, d'une valeur de 890 millions, en 2015. Ce projet comprenait un nouvel aréna, un stade de football et un pavillon situés à l'ouest du centre-ville.

Les propriétaires de Flames ont offert 200 millions de leur propre argent et ont proposé de rembourser un emprunt de 250 millions grâce à une surtaxe de vente de billets.

CalgaryNext a été mis en veilleuse lorsque le conseil a déterminé que le projet coûterait jusqu'à 1,8 milliard en raison de la remise en état des sols imbibés de créosote.

Hockey

Sports