•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes ratent les éliminatoires pour une 4e année d'affilée

Stampeders 12 - Alouettes 6 : les faits saillants

Les Alouettes de Montréal ont plié l'échine 12-6 devant les Stampeders de Calgary, lundi après-midi, au stade Percival-Molson.

Les Moineaux rateront ainsi les éliminatoires pour une quatrième année d'affilée.

La défense montréalaise a été excellente, mais il n'a fallu que deux possessions aux Stampeders en fin de match pour gagner.

Un touché de Terry Williams et un placement de Rene Paredes sont tout ce dont les Stampeders ont eu besoin pour s'assurer de l'avantage du terrain tout au long des matchs éliminatoires.

Boris Bede a fourni les seuls points des Alouettes avec des placements de 44 et 41 verges. Les locaux menaient 6-0 à la mi-temps, un pointage surprise face à la meilleure équipe du circuit Ambrosie cette saison.

Bo Levi Mitchell, dont il s'agissait de la première victoire à Montréal, a d'abord orchestré une poussée de 107 verges à la fin du troisième quart, couronnée par une course de six verges de Williams après 23 secondes de jeu à la dernière période.

Les Stampeders ont accru leur avance à quatre points dès leur possession suivante. Ils ont ajouté deux simples en fin de rencontre.

Malgré tout, les Alouettes ont été dans le coup jusqu'au tout dernier jeu du match. Une passe miracle dans la zone des buts aurait pu les mener à une victoire surprise. Manziel a toutefois été rejoint derrière sa ligne de mêlée pour la sixième fois de la rencontre.

« Ça a été l'histoire de notre saison : on a de la difficulté à protéger notre quart, a résumé le centre arrière Patrick Lavoie. On bouge le ballon entre les deux lignes de 30, mais marquer des points, c'est bien difficile. »

La troupe de l'entraîneur-chef Mike Sherman présente une fiche de 3-12-0 cette saison.

« Nous avons éprouvé bien du mal en protection de passe, a estimé l'entraîneur-chef Mike Sherman. D'autres fois, Johnny (Manziel) aurait dû se débarrasser du ballon plus rapidement au lieu d'encaisser un sac. Ça viendra avec l'expérience. »

La troupe de Sherman présente une fiche de 3-12-0 cette saison.

« Passer près, ce n'est pas assez bon, a noté Manziel. Quelle performance impressionnante de notre défense! C'est vraiment moche que nous n'ayons pas pu les appuyer du côté offensif pour récolter une victoire. De la façon dont ces gars ont joué, on aurait dû gagner.

« Au bout du compte, la défense a bien joué, mais l'attaque n'a pas assez bien joué pour gagner. C'est un peu l'histoire de notre saison. Quand un côté va bien, l'autre ne va nulle part. Mais on perd ou on gagne en équipe. On va tenter de faire mieux dans les trois derniers matchs. »

Stefan Logan et Wynton McManisStefan Logan et Wynton McManis Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Les Stampeders n'avaient pas gagné à Montréal depuis juillet 2013.

Ils visent un septième titre de division en 11 ans et tentent de retourner à la Coupe Grey pour la sixième fois au cours de cette période.

Calgary pointe au 1er rang de la ligue avec une fiche de 12-2-0.

Les Alouettes joueront leur prochain match contre les Argonauts à Toronto le samedi 20 octobre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports