•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nurmagomedov bat McGregor puis s'en prend à un membre de son entourage

Khabib Nurmagomedov étrangle Conor McGregor à la fin de la quatrième reprise du gala UFC 229.
Khabib Nurmagomedov étrangle Conor McGregor à la fin de la quatrième reprise du gala UFC 229. Photo: Reuters / USA Today Sports
Radio-Canada

Conor McGregor a abandonné à la quatrième reprise de son retour dans l'octogone, offrant la victoire à Khabib Nurmagomedov lors du gala de l'UFC 229, samedi soir, à Las Vegas. Mais le combat s'est immédiatement suivi d'une attaque disgracieuse du gagnant envers le clan McGregor.

La scène, digne d'un film, est survenue après que McGregor (21-4) eut été soumis par un étranglement arrière de Nurmagomedov (27-0), qui a défendu avec succès sa ceinture des poids légers de l'UFC.

Le Russe Nurmagomedov a semblé libérer des mois de frustration entre les deux combattants lorsqu'il a toisé l'Irlandais après sa défaite, est retourné dans son coin, puis, après quelques secondes de célébration, il a sauté par-dessus la clôture et il est allé régler des comptes dans la foule, s'en prenant à quelqu'un présent dans le coin de McGregor.

Deux hommes du clan Nurmagomedov s'en sont également pris à McGregor dans l'octogone, alors qu'il tentait de suivre le Russe à l'extérieur de la cage.

La folie s'est poursuivie alors que le personnel de sécurité tentait de calmer les deux pugilistes et leurs entraîneurs. Nurmagomedov et McGregor ont finalement tous les deux quitté l'octogone avant que la ceinture de championnat soit mise autour de la taille du Russe.

Le président de l'UFC, Dana White, a déclaré qu'il n'était pas encore colère, mais qu'il ne pourrait pas être plus déçu qu'un tel événement se produise lors du plus important gala de l'histoire de sa promotion.

« Je ne sais même quoi dire présentement, a lâché White. Je suis dégoûté. Il y a tellement d'agents de sécurité et de policiers ici. Je n'ai pas vu venir un tel événement. »

La bourse du Russe a été retenue par la Commission athlétique du Nevada en attendant les résultats d'une enquête, a aussi dit White, qui n'a pas fermé la porte à retirer son titre à Nurmagomedov.

« Ça dépend de la longueur de la suspension, s'il en reçoit une, mais si c'est une longue suspension, le titre lui sera retiré », a précisé White.

Le Russe avait acquis ce titre en l'emportant facilement à Brooklyn contre Al Iaquinta, en avril, 24 heures après que McGregor eut attaqué un autobus transportant Nurmagomedov et d'autres combattants. Dans sa promotion du combat, la UFC avait lourdement mis l'accent sur le coup d'éclat de McGregor, ainsi que sur les nombreux échanges acerbes entre les deux combattants.

Nurmagomedov, qui est originaire du Daghestan russe, s'est présenté rapidement à la conférence de presse d'après-combat, avouant que la bagarre ne montrait pas son « meilleur côté », mais il a aussi condamné les propos injurieux et racistes de McGregor avant le combat.

Avec les informations de Associated Press, et La Presse canadienne

Arts martiaux

Sports