•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La qualité de l'eau aux Jeux de Tokyo, même refrain qu'à Rio

Des personnes s'amusent sur le sable.

Le public peut profiter de la plage du parc aquatique d'Odaiba au coeur de Tokyo pendant quelques jours durant l'été.

Photo : Office du tourisme de Tokyo

Radio-Canada

Les organisateurs des Jeux olympiques de 2020 tentent de trouver la meilleure solution pour s'assurer que l'eau dans la baie de Tokyo sera de bonne qualité pour les athlètes qui participeront aux épreuves de nage en eaux libres et de triathlon.

Les mauvais souvenirs de l'eau souillée dans la baie de Rio en 2016 sont encore frais en mémoire.

Les organisateurs japonais ont les mêmes problèmes, car ils préfèrent présenter les épreuves près du centre-ville plutôt qu'en zone rurale où les eaux seraient plus propres.

Dans la baie de Tokyo, le niveau d'Escherichia coli (communément appelé E. coli) était, il y a un an, 20 fois plus élevé que la limite tolérée par les fédérations sportives internationales, et le niveau de coliformes fécaux, 7 fois plus élevé.

Hidemasa Nakamura, directeur général du comité organisateur et responsable de la livraison des installations, a révélé qu'un écran en fibre de polyester triple couche avait été testé en juillet et en août, aux mêmes dates qu'auront lieu les Jeux olympiques et paralympiques.

Les filets de protection dans la baie de Tokyo                         Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les filets de protection dans la baie de Tokyo

Photo : Tokyo 2020

« Cette triple protection a été efficace contre la bactérie E. coli et contre d'autres bactéries, a-t-il expliqué. Les fédérations étaient d'accord pour dire que les résultats des tests étaient acceptables. »

Le plan de match des organisateurs est d'entourer la baie de cet écran triple couche pendant les compétitions qui auront lieu au parc aquatique d'Odaiba.

« C'est très important de présenter ces épreuves au coeur de Tokyo avec la silhouette de la ville en arrière-plan, a expliqué M. Nakamura. Pour mettre en valeur les attraits de Tokyo, soit le centre-ville moderne et l'océan. »

Le parc aquatique d'Odaiba se situe à proximité du pont Rainbow. De nombreuses pancartes sur la plage de 200 m préviennent qu'il est interdit de se baigner.

« Pas en raison de la pollution, mais parce qu'il n'y a pas de sauveteur », a précisé M. Nakamura.

Le parc aquatique a déjà accueilli des compétitions de nage en eaux libres de niveau national, et une épreuve de démonstration de type olympique en 2013.

Avec les informations de Associated Press

Triathlon

Sports