•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LNH ira de l'avant avec son projet d'équipe d'expansion à Seattle

L'entrée du KeyArena de Seattle, avant un match de la NBA en 2006

L'entrée du KeyArena de Seattle, avant un match de la NBA en 2006

Photo : Getty Images / Terrence Vaccaro

La Presse canadienne

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a déclaré mardi que le comité exécutif de la ligue avait recommandé d'aller de l'avant avec la candidature de la ville de Seattle pour une équipe d'expansion.

Le vote final de l'ensemble des propriétaires d'équipes aura lieu en décembre.

Bettman a soutenu qu'il y avait encore quelques informations à recueillir avant la prochaine rencontre du bureau des gouverneurs les 3 et 4 décembre. À ce moment, les dirigeants pourraient s'entendre sur la date d'entrée de la 32e concession, soit en 2020 ou en 2021. L'intégration doit être approuvée par 75 % des 31 propriétaires.

Les futurs propriétaires de l'équipe et la mairesse de Seattle Jenny Durkan ont présenté leur plan d'attaque devant le comité exécutif de la LNH pour montrer le sérieux de leur candidature, un peu plus tôt mardi.

« J'ai extrêmement confiance de voir les choses aller de l'avant et d'obtenir ce dont nous avons besoin de la part de la LNH et de la future équipe pour mettre le projet à terme en 2020, a déclaré Mme Durkan. Ils savent que c'est notre date butoir et la ligue aimerait bien avoir l'équipe pour 2020 aussi, si nous obtenons le feu vert. »

La seule embûche empêcherait la réalisation du projet demeure la rénovation du KeyArena.

L'approbation semble assurée. Bettman a indiqué que la recommandation du comité exécutif, composé de neuf propriétaires, était primordiale. Il serait donc surprenant de voir les autres propriétaires refuser les 650 millions de dollars de frais d'expansion pour une équipe qui viendrait équilibrer à 16 équipes chacune les associations de l'Est et de l'Ouest.

Les Canucks de Vancouver y trouveraient particulièrement leur compte avec un rival naturel situé à 240 kilomètres

« Ça augure bien, a admis le propriétaire des Canucks, Francesco Aquilini. C'est excitant. Nous voulons une équipe à Seattle. Ce serait bien pour Vancouver et pour la ligue. Ça va se produire. Le KeyArena va être reconstruit. Je crois que c'est imminent. »

La LNH comptait 30 équipes depuis 2000 lorsque les dirigeants ont décidé d'accorder une équipe à Las Vegas en 2016. À leur première saison, les Golden Knights se sont rendus jusqu'en finale de la Coupe Stanley.

Le processus s'est amorcé à l'hiver 2014, lorsque la ligue avait fait un sondage en ligne pour mesurer l'intérêt des acheteurs d'abonnements de saison afin de déterminer si le marché de Las Vegas était viable.

L'intérêt des partisans à Seattle ne fait aucun doute, avec les 10 000 abonnements qui ont été vendus en 12 minutes et un total de 32 000 en dépôts garantis.

Après la rencontre avec le comité exécutif, les futurs partenaires n'ont toutefois pas voulu crier victoire et se réjouir trop rapidement.

« Ça nous a pris beaucoup de temps pour arriver ici et nous pouvons être patients », a reconnu Tod Leiweke, futur PDG de l'équipe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports