•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien Michael Woods en bronze aux mondiaux de cyclisme sur route

Le sprint final de la course sur route des Championnats du monde
Radio-Canada

Le Canadien Michael Woods a terminé 3e, dimanche, de l'épreuve en ligne des Championnats du monde de cyclisme sur route, réglée à Innsbruck, en Autriche, au sprint par l'Espagnol Alejandro Valverde. C'est le meilleur résultat canadien de tous les temps, à égalité avec le bronze de Steve Bauer en 1984.

Le Français Romain Bardet a conclu quelques centimètres devant Woods pour s'emparer de la médaille d'argent. Le Néerlandais Tom Dumoulin a rattrapé le trio qui s'était échappé 10 km plus tôt dans la dernière difficulté du parcours de 258 km, mais a pris le 4e rang.

Valverde est passé en tête du quatuor sous la flamme rouge avec Woods dans sa roue. Malgré cette position avantageuse, le Canadien n'a jamais été capable de remonter le vétéran coureur espagnol.

« J'avais confiance avant le sprint, je pensais que c'était possible de gagner, a déclaré Woods. Mais, aux 150 mètres, j'ai senti les crampes. Avec Valverde et Bardet qui sont des champions, nous nous sommes bien entendus. On n'avait pas beaucoup d'informations et, comme on a repris des coureurs dans la dernière montée, on ne savait pas s'il y en avait encore un devant. C'était une montée géniale, elle me convenait parfaitement. Au pied, j'étais très confiant, j'avais de bonnes jambes, je voulais faire quelque chose. C'était très excitant. »

L'Espagnol, 2e pour la première fois en 2003, a enfin touché à la consécration mondiale. Il était monté à six reprises sur le podium des mondiaux avant d'enfin revêtir le maillot arc-en-ciel qui désigne le champion du monde.

Spécialiste des classiques ardennaises (cinq fois vainqueur de la Flèche wallonne, quatre fois de Liège-Bastogne-Liège), Valverde a aussi gagné la Vuelta en 2009, au fil d'une très longue carrière marquée par une suspension au début des années 2010, à cause de l'affaire de dopage Puerto.

Le triple champion du monde sortant, le Slovaque Peter Sagan, a été distancé loin de l'arrivée, sur un circuit beaucoup plus sélectif que les parcours des éditions précédentes.

Valverde a signé le premier succès espagnol depuis Oscar Freire en 2004. Il est l'un des plus vieux champions du monde de l'histoire, derrière le Néerlandais Joop Zoetemelk (38 ans lui aussi) qui avait été sacré en 1985.

Pour Michael Woods, c'est un deuxième grand succès en 2018, en moins d'un mois. Il avait remporté la 17e étape du Tour d'Espagne au sommet du mont Oiz, au Pays basque, le 12 septembre dernier.

« Pour moi, c’est un rêve. J’ai commencé le vélo il y a seulement 6 ans et, quand j’ai commencé, je n’étais pas capable de penser que je pourrais terminer 3e aux Championnats du monde. C’est plus qu’un rêve. C’est un rêve réalisé », a-t-il raconté dimanche en entrevue à ICI RDI.

Woods avait alors dédié sa victoire à son fils décédé à la naissance, il y a quelques mois.

Trois autres Canadiens étaient en lice. Rob Britton, membre de l'échappée matinale, a pris le 76e rang, à 19 min 37 s de Valverde. Hugo Houle et Antoine Duchesne n'ont pas fini la course.

« Chapeau à Mike [Michael Woods]! Il a fait une très grosse journée, a souligné Hugo Houle. C’était impressionnant. C’était un parcours vraiment exigeant. On faisait 8 tours d’une montée d’environ 20 minutes. Le plan pour Antoine et moi était de suivre Mike le plus longtemps possible pour le placer. Nous l’avons laissé quand il restait environ 80 kilomètres. Nous avions fait notre travail et nous n’étions pas capables d’aller plus loin [...] C’était des championnats très, très difficiles. Le parcours était intense. Peu de coureurs ont terminé la course. Mike a vraiment fait la différence dans la dernière montée contre de gros joueurs comme Romain Bardet et Tom Dumoulin. C’est impressionnant. On ne pouvait pas demander meilleur scénario. »

Le Canada termine les Championnats du monde de cyclisme sur route avec un bilan impressionnant. Il s'est placé au 4e rang des nations toutes épreuves et toutes catégories confondues.

Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme

Sports