•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une poussée de trois buts permet au Canadien de l’emporter sur les Sénateurs

Canadien 3 - Sénateurs 2 : les faits saillants
La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal a ajouté une autre victoire à son dossier au camp d'entraînement grâce à un gain de 3-2 sur les Sénateurs d'Ottawa, samedi soir, au Centre Bell.

La formation montréalaise a signé un troisième gain en quatre matchs préparatoires pendant que les Sénateurs ont subi une quatrième défaite en quatre rencontres.

Mais cela n'a pas été facile. Comme lundi contre les Devils du New Jersey, le CH a eu besoin de buts rapides en début de troisième période pour faire tourner le vent en sa faveur.

Paul Byron a sonné la charge avec son premier but du camp d'entraînement à 1:18 du troisième vingt. Il a battu Craig Anderson d'un tir des poignets que le gardien des Sénateurs n'a pas semblé voir partir.

Seulement 23 secondes plus tard, Tomas Tatar a brisé l'égalité en faisant dévier un tir à ras la glace de Brendan Gallagher, décoché de la ligne bleue.

Ces deux buts ont donné le ton à une période que le Tricolore a totalement dominée avec 14 de ses 32 tirs.

De son côté, Carey Price n'a vu que 6 rondelles au troisième vingt, et seulement 18 au total. Brady Tkachuk et Cody Ceci ont été les seuls à déjouer sa vigilance.

Nikita Scherbak, tard en deuxième, a également touché la cible pour le Canadien, qui affrontera les Maple Leafs de Toronto lundi dans la Ville Reine et mercredi au Centre Bell.

Ce que j'ai aimé de notre équipe ce soir, c'est qu'on a trouvé le moyen de gagner. Et quand ça ne va pas toujours bien et que tu trouves le moyen de gagner, c'est un bon signe.

Claude Julien, entraîneur-chef du Canadien

Le Tricolore conclura son calendrier préparatoire samedi prochain à Ottawa.

Tkachuk, le coup de vent

Avec son équipe composée majoritairement de vétérans face à une formation beaucoup moins étoffée, le Bleu-blanc-rouge a fait ce qu'il devait faire en première période : maîtriser le jeu.

Malgré un avantage de 7-3 au chapitre des tirs, les hommes de Claude Julien sont rentrés au vestiaire en retard 0-1 grâce au premier but de Tkachuk depuis le début du camp.

Le premier choix des Sénateurs en juin dernier a complètement dérouté Jeff Petry avant de déjouer Price après seulement 75 secondes de jeu.

Brady Tkachuk Brady Tkachuk Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le tir suivant des Sénateurs n'est venu que 16 minutes plus tard.

Pendant ce temps, le CH a eu quelques chances de marquer, dont Jesperi Kotkaniemi à mi-chemin de l'engagement.

Après de belles manoeuvres en zone adverse, le Finlandais a décoché un vif tir des poignets de l'enclave qui avait battu Anderson, sauf que la rondelle a atteint la barre horizontale. Kotkaniemi a de nouveau vu un de ses tirs frapper le poteau avec un peu plus de trois minutes à jouer au premier vingt.

Entre les deux, Gallagher a lui aussi raté une belle occasion d'égaler la marque lorsque Anderson a stoppé son tir sur réception, décoché du cercle gauche, grâce à une réaction rapide de sa jambe droite.

Le jeu a été plus égal au deuxième vingt, lors duquel les deux formations se sont échangé des buts tardifs. Ceci a d'abord battu Price d'un superbe tir des poignets d'une quarantaine de pieds après que Logan Brown eut servi une tasse de café à Jordie Benn dans le coin de la patinoire.

Scherbak a riposté 44 secondes plus tard d'un angle presque impossible. Les joueurs des Sénateurs ne le savaient pas encore, mais le Tricolore venait d'amorcer sa remontée.

Hockey

Sports