•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christa Deguchi marque l'histoire canadienne aux Championnats du monde de judo

Christa Deguchi marque l'histoire canadienne aux Championnats du monde de judo
Radio-Canada

La judoka canadienne Christa Deguchi est devenue samedi la première athlète du pays à décrocher une médaille aux Championnats du monde, à Bakou, en Azerbaïdjan.

Deguchi s'est hissée sur la troisième marche du podium chez les moins de 57 kg. Elle a partagé cet échelon avec la vice-championne olympique en titre, la Mongole Sumiya Dorjsuren.

C’est vraiment un grand jour pour moi, en plus, ce sont mes premiers mondiaux. Je suis fière d’être une pionnière [...] Mon prochain objectif est de remporter le grand chelem d’Osaka [en novembre] et mon plus grand rêve est de gagner aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

La judoka Christa Deguchi

La représentante de l'unifolié de 22 ans avait préalablement baissé pavillon en demi-finales par waza-ari devant la Japonaise Tsukasa Yoshida, couronnée cette année après avoir été médaillée d'argent en 2017.

« Je visais l’or, mais j’ai manqué d’habiletés, a confié Deguchi. Je vais travailler plus fort pour l’avoir l’an prochain. Tsukasa a été meilleure que moi, surtout après le golden score. »

Yoshida a vaincu en finale la Britannique Nekoda Smythe-Davis, battue grâce à un ippon en seulement 1 min 20 s. Il s'agit d'un quatrième sacre réalisé par les athlètes nippons après trois des sept journées de compétitions.

Deguchi, championne panaméricaine en avril à San José, au Costa Rica, s'est également illustrée lors des derniers mois dans divers Grands Prix. Elle a notamment enlevé les honneurs à Hohhot, en Chine, ainsi qu'à Zagreb, en Croatie, et a remporté le bronze à Budapest en Hongrie.

En tant qu’organisation, c’est notre objectif d’amener les athlètes à ce niveau. Nous avions vu Christa se battre pour le Japon sur la scène internationale il y a quelques années. Nous croyions beaucoup en elle, et quand elle a finalement accepté de nous représenter, nous avons mis un plan en place qui s’est déroulé à merveille. Elle nous a démontré qu’elle était capable de le faire.

Le directeur général et directeur haute performance de Judo Canada, Nicolas Gill

Judo

Sports