•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO 2026 : la candidature commune italienne implose, Turin se retire

La mairesse de la ville de Turin Chiara Appendino
La mairesse de la ville de Turin Chiara Appendino Photo: Getty Images / Marco Bertorello
Radio-Canada

La ville de Turin s'est retirée mardi de la candidature italienne commune, qui comportait également les villes de Milan et de Cortina d'Ampezzo, en vue de l'obtention des Jeux olympiques d'hiver de 2026.

Ce retrait de Turin est consécutif aux luttes intestines entre le maire de Milan, Giuseppe Sala, et la mairesse de Turin, Chiara Appendino, sur la direction de la candidature et son appellation.

Le Comité olympique italien (CONI) enverra mercredi une délégation formée de représentants de Milan et de Cortina d'Ampezzo rendre visite aux dirigeants du Comité international olympique (CIO).

« La candidature doit être sauvée, alors nous sommes ouverts à aller de l'avant ensemble », ont déclaré les présidents de la région de la Vénétie et de la Lombardie dans un communiqué conjoint.

« Si Turin se retire, ce qui nous fâche, deux réalités demeurent à ce point, et elles s'appellent Vénétie et Lombardie. Alors, nous allons de l'avant avec des Jeux olympiques de la Lombardie-Vénétie. »

Les candidatures préliminaires doivent être présentées au congrès du CIO à Buenos Aires le mois prochain.

Dans le plan révisé des organisateurs, le hockey et le patinage de vitesse, qui devaient se dérouler dans des sites construits pour les Jeux de 2006 à Turin, auraient lieu à Milan. Les épreuves de ski alpin se tiendraient à Cortina, et celles de biathlon dans la ville voisine d'Anterselva.

Le retrait de Turin survient au lendemain de celui de la ville japonaise de Sapporo, qui a décidé de reporter sa candidature à 2030 en raison du séisme qui a dévasté la région de l'île d'Hokkaido.

Les membres du CIO choisiront la ville hôtesse à Milan en octobre 2019. Si les règlements ont longtemps empêché la candidature du pays organisateur du congrès décisif, les nouvelles règles permettent plus de marge de manoeuvre.

Calgary, Erzurum (Turquie) et Stockholm sont aussi intéressées à l'organisation de ces Jeux.

Avec les informations de Associated Press

Sports