•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carton plein pour le Canada à la nouvelle Coupe du monde

L'équipe de la capitaine Rachel Homan (au centre) s'est imposée 7-3 contre la Suède.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

La Presse canadienne

Le Canada a terminé son balayage à la première Coupe du monde de curling.

Le quatuor de Kevin Koe a défait celui du Norvégien Steffen Walstad 6-5, dimanche, dans le dernier match de championnat. L’équipe de Rachel Homan s’est pour sa part imposée 7-3 contre celle de la championne olympique suédoise Anna Hasselborg, tandis que Laura Walker et Kirk Muyres ont battu les Américains Sarah Anderson et Korey Dropkin par le même pointage en double mixte.

La nouvelle équipe de Koe, formée de B.J. Neufeld, Colton Flasch et Ben Hebert, a pris une avance de trois points au deuxième bout après une erreur de Walstad.

« Ce deuxième bout a été énorme pour nous, et nous avons été en maîtrise de la situation par la suite, a souligné Koe. Nous n’avons pas vraiment été en difficulté. Il a été malchanceux avec sa dernière pierre. Nous en avons profité, et nous avons joué du bon curling. »

La Norvège a réduit l’écart à 3-2 au troisième bout quand Koe a raté une occasion de voler des points, mais une autre erreur norvégienne a permis aux Canadiens de marquer deux points au bout suivant.

Walstad a inscrit deux autres points au tableau au cinquième bout, mais il n’a pas profité de son marteau au septième, et le capitaine norvégien a admis que le Canada avait mérité sa victoire.

« C’est la meilleure équipe, a-t-il reconnu. Nous avons éprouvé des difficultés dès le début de la rencontre. Ma dernière pierre du deuxième bout n’est même pas passée proche de l’objectif. Ils ont bien mieux joué que nous, et c’est une victoire méritée. Nous devrons être beaucoup plus forts la prochaine fois. »

Koe s’est dit ravi du rendement de son équipe, qui apprend à peine à se connaître.

« Nous sommes vraiment contents, a-t-il indiqué. C’est la première compétition de l’année, et nous n’avions pas joué de vrai match ensemble auparavant. Nous avons affronté de très bonnes équipes ici, et nous ne savions pas à quoi nous attendre. »

Du côté des dames, la capitaine Homan et ses coéquipières Joanne Courtney, Emma Miskew et Lisa Weagle avaient déjà une avance de 3-0 lorsqu'Hasselborg a marqué son premier point au quatrième bout.

Les Suédoises ont abordé le dernier bout avec un retard d’un seul point, mais Homan en a inscrit trois pour confirmer la victoire canadienne dans cette première des quatre manches de la nouvelle Coupe du monde.

« C’est formidable, s’est réjoui Homan. Je suis vraiment fière de mes coéquipières après cette première compétition de l’année. Ç’a été difficile. Les deux équipes ont bien joué. Les Suédoises ont joué de manière phénoménale jusqu’à la fin. »

Plus tôt dans la journée, Walker et Muyres ont réalisé une remontée sans broncher.

En retard 1-3 après trois manches, les Canadiens ont marqué au moins un point dans tous les bouts suivants, dont un trio de points au cinquième, pour l’emporter 7-3 sur les Américains.

Curling

Sports