•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wallays gagne la 18e étape de la Vuelta

Jelle Wallays remporte la 18e étape du Tour d'Espagne.
Jelle Wallays à l'arrivée de la 18e étape du Tour d'Espagne Photo: Getty Images / ANDER GILLENEA

Jelle Wallays (Lotto NL) a gagné, au terme d'une longue échappée, la 18e étape du Tour d'Espagne, jeudi à Lérida, tandis que le meneur au classement général, Simon Yates (Mitchelton-Scott), a conservé son maillot rouge.

Dans cette journée sans difficulté répertoriée, mais courue sous une forte chaleur, Wallays a donc devancé au sprint son compagnon d'échappée, le Norvégien Sven Erik Bystrøm (UAE Emirates), après avoir résisté au retour du peloton jusqu'à la ligne d'arrivée. Il a négocié le parcours de 186 km en 3 h 57 min 3 s pour décrocher sa première victoire d'étape dans un grand tour.

Le Belge a expliqué s'être beaucoup inspiré des coups tactiques réussis de l'ex-coureur français Thomas Voeckler, qu'il avait battu dans un sprint à deux sur Paris-Tours en 2014.

« Aujourd'hui, j'ai appliqué beaucoup des conseils qu'il a pu me donner, rester cool, y aller tranquille parce que tout le monde veut un sprint, a raconté Wallays. J'ai tenté un coup de poker aujourd'hui, je n'avais pas peur de perdre, j'étais déjà heureux d'avoir fait le spectacle pour le public avant le dernier kilomètre. »

Peter Sagan, dans la roue du deuxième, a réglé le sprint massif du peloton dans lequel figuraient les ténors du classement général pour prendre la 3e place, son cinquième podium d'étape dans cette Vuelta sans le moindre succès!

Après sa victoire d'étape la veille, le Canadien Michael Woods (EF Education First-Drapac p/b Cannondale) a fini 81e, à 2:10 du vainqueur, juste devant Antoine Duchesne (FDJ), 83e, 11 secondes derrière son compatriote.

Au classement général, Yates, 19e du jour, a conservé ses 25 secondes d'avance sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) à la veille des deux étapes cruciales de montagne en Andorre, dans les Pyrénées. Un autre Espagnol, Enric Mas, pointe au 3e rang avec un recul de 1:22.

« C'était une journée très calme, sans doute la journée la plus facile de la course jusqu'à présent », a savouré Yates à l'arrivée.

Woods, lui, est 34e, à 59:05, tandis que Duchesne figure au 130e échelon, à 3:41:48.

La 19e étape, disputée vendredi, sera longue de 154,4 km. Elle commencera sur le plat à Lleida et se terminera en montée, au sommet du col de la Rabassa.

Elle sera suivie d'une autre étape, plus courte, mais beaucoup plus exigeante, car ponctuée de six cols de catégorie.

Après ces deux étapes de montagne, le Tour d'Espagne se terminera à Madrid, où les cyclistes, comme le veut la coutume, laisseront le meneur rouler en tête de peloton.

Avec les informations de AFP

Cyclisme

Sports