•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nicolas Gill parmi les immortels du judo international

Nicolas Gill
Nicolas Gill Photo: Société Radio-Canada
Radio-Canada

Nicolas Gill fera son entrée au Temple de la renommée de la Fédération internationale de judo (FIJ) le 18 septembre, à Bakou en Azerbaïdjan, lors de son congrès annuel.

« Je ne réalisais pas le regard que les autres avaient sur moi. À mes yeux, j’ai eu le succès que j’ai eu, mais ce n’était jamais assez, a expliqué Nicolas Gill, aujourd'hui directeur général de Judo Canada.

« Voir que pour les dirigeants du judo mondial, c’était suffisant pour être intronisé, ça place les choses en perspective », a-t-il admis.

Nicolas Gill est le premier et seul Canadien parmi les 29 personnes déjà intronisées.

« Je ne pense pas que seule ma carrière d’athlète a été considérée, mais aussi celle d’entraîneur. C’est la combinaison des deux », a-t-il tenu à ajouter.

Il y a 40 ans, lors de ses premiers pas sur les tatamis, celui qui est aujourd’hui ceinture noire, 7e dan, n’aurait pas pu imaginer l’avenir qui se dessinait devant lui.

« Mes parents ont été des personnes clés dans mon cheminement. Sans leur engagement total dans ma carrière, cela n’aurait pas été du domaine du possible », a-t-il expliqué.

Nicolas Gill lors des Jeux olympiques de 2000Nicolas Gill lors des Jeux olympiques de 2000 Photo : Getty Images / Scott Barbour

Depuis plusieurs années, Nicolas Gill est la figure de proue du judo au pays. Ses différents rôles ont fait de lui le visage reconnu de sa discipline. Son entrée au Temple de la renommée international confirme également sa notoriété dans le monde entier.

« Judo Canada est extrêmement fière de l’intronisation de Nicolas Gill au Temple de la renommée. Nous ne pourrions être plus fiers de voir ses collègues internationaux reconnaître son excellence et sa contribution à notre sport », a dit Mike Tamura, président de Judo Canada.

La carrière de Nicolas Gill:

  • Quatre participations aux Jeux olympiques
  • Deux médailles olympiques : bronze en 1992 et argent en 2000
  • Triple médaillé aux Championnats du monde
  • Vice-champion du monde en 1993
  • De 1990 à 2001, 10 fois champion canadien, dans trois catégories différentes : moins de 86 kg (1990 à 1992 et 1994 à 1996), moins de 95 kg (1997) et moins de 100 kg (1998, 1999 et 2001)

Autres honneurs reçus:

  • Panthéon des sports du Québec en 2006
  • Temple de la renommée de Judo Québec en 2007
  • Temple de la renommée de Judo Canada en 2008
  • Hall d’honneur des Jeux du Canada en 2015
  • Panthéon des sports canadiens en 2015

Judo

Sports