•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Russell Martin en congé de paternité, les Jays s'inclinent

Russell Martin avec son équipement de receveur.
Le receveur Russell Martin au camp d'entraînement des Blue Jays de Toronto à Dunedin, en Floride. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn
Radio-Canada

Russell Martin s'est absenté du premier match de la série des Blue Jays de Toronto contre les Red Sox de Boston pour la meilleure des raisons : il est papa pour la première fois.

Sa conjointe, Élisabeth Chicoine, a donné naissance mardi matin au premier enfant du couple, une fille.

Les Blue Jays ont annoncé en matinée avoir ajouté le nom de Martin à leur liste des joueurs en congé de paternité. Le baseball majeur a inscrit à ses règlements en 2011 un congé d’une durée maximale de trois jours pour les joueurs qui deviennent pères au cours d’une saison.

À 35 ans, Martin frappe pour ,194 cette saison avec les Jays. Il a cogné 10 circuits et produit 25 points en 90 rencontres. Son dernier match remonte au 3 septembre.

Les Jays défaits, les Sox en séries

En soirée, les Red Sox ont décroché le premier billet pour les éliminatoires du baseball majeur avec une victoire de 7-2 contre les Blue Jays.

Le frappeur suppléant Brock Holt a claqué un circuit de trois points avec deux retraits en septième manche contre le releveur Ryan Tepera (5-5) pour donner une avance de 4-2 aux Sox.

Brock Holt (à droite) célèbre son circuit de trois points contre les Blue Jays de Toronto avec ses coéquipiers des Red Sox de Boston Tzu-Wei Lin (à gauche) et Eduardo Nunez.Brock Holt (à droite) a cogné le circuit gagnant pour les Red Sox. Photo : Associated Press / Charles Krupa

Boston a un rendement de 99-46, le meilleur dans le baseball majeur. Solidement installés au sommet de leur section, les Red Sox sont au moins assurés de prendre part au match sans lendemain dans l’Américaine, même s’ils connaissaient une très mauvaise fin de saison.

Le partant bostonais Chris Sale a effectué un retour en douceur après avoir souffert d’une inflammation à l’épaule gauche. On l’a limité à une manche de 26 tirs, au cours de laquelle il a permis un coup sûr et a retiré deux frappeurs au bâton.

Ryan Brasier (2-0) a été le lanceur gagnant.

Les Jays n’ont frappé que cinq coups sûrs, dont des doubles de Lourdes Gurriel fils et Devon Travis.

Gurriel fils a moins bien paru un peu plus tard, lorsqu’il s’est fait prendre à contre-pied au premier coussin après un but sur balles.

Le voltigeur de droite des Blue Jays, Randal Grichuk, était de retour au jeu après une bonne frousse subie au Rogers Centre, dimanche.

Dimanche, en glissant pour essayer de capter une fausse balle, Grichuk a durement percuté le tabouret de métal d’un agent de sécurité.

Grichuk n’a pas souffert d'une commotion cérébrale, mais il a subi un saignement de nez, des coupures et une enflure à la cavité de l’orbite, du côté gauche.

« Ma mère a toujours dit que j’avais la tête dure, a écrit Grichuk sur Twitter, lundi. J’imagine qu’elle avait raison. »

Mardi, il a connu une soirée de 0 en 4 avec trois retraits au bâton.

Avec les informations de La Presse canadienne

Baseball

Sports