•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Barrette champion panaméricain au keirin

Hugo Barrette en action au keirin

Hugo Barrette en action au keirin

Photo : Getty Images / Matthias Hangst

Radio-Canada

Dès sa première apparition de la saison, Hugo Barrette a amassé d'importants points pour sa qualification olympique en vue des Jeux de Tokyo. Dominant du début à la fin de la journée de compétition, le Québécois Hugo Barrette a été sacré champion panaméricain au keirin jeudi soir, à Aguascalientes, au Mexique.

Il a partagé le podium avec le Colombien Santiago Ramirez, 2e, et Kevin Quintero, 3e. Déjà en qualifications, la fierté des Îles de la Madeleine savait que la victoire était à portée de main.

« On dirait que je n’avais aucun doute que j’allais gagner. J’étais au meilleur de ma forme et j’ai dominé toutes mes courses du début à la fin. C’est vraiment un bon sentiment à avoir. Je pense que c’est là que je me situe dans ma carrière en ce moment », a-t-il affirmé en entrevue avec Radio-Canada Sports.

Il croit que ce début de saison exceptionnel est dû au travail qu’il a fait cet été avec son entraîneur.

« C’est rare que je dis des choses comme ça, mais la différence entre les autres et moi au niveau panaméricain s’accentue parce que je m’améliore. Je suis super content de voir que mon travail paie et ce n’est que le début. »

Le cycliste de 27 ans a fait des changements dans son entraînement durant la saison morte. « J’ai travaillé beaucoup de choses, notamment au niveau de ma préparation physique. Mon entraîneur et B2dix m’aident beaucoup et je sens que je peux aller chercher une médaille à Tokyo. »

Cet événement est le premier des dix compétitions qui permettront aux athlètes d’amasser des points pour décrocher une place aux Jeux olympiques de 2020. Aussi en lice, les Mondiaux et des étapes de la Coupe du monde seront comptabilisés.

« Les Mondiaux et les Championnats panaméricains sont les courses qui valent le plus de points », a précisé Barrette, dont l’objectif de la saison 2018 est une bonne performance aux Mondiaux.

Le keirin n’était pas la seule épreuve du cycliste cette semaine. Il a disputé les qualifications du sprint vendredi matin, épreuve qui se poursuivra plus tard dans la journée.

« Je me suis qualifié 2e et j’ai réussi à m’approcher du record du monde. J’étais dans ma meilleure forme au keirin, mais pas au sprint, alors c’est vraiment surprenant. Voyons ce qui arrivera aux tours suivants », a-t-il indiqué.

Le Québécois a également remarqué que le calibre panaméricain a augmenté dans les dernières années. Il voit cette amélioration d’un bon œil.

Cyclisme sur piste

Sports