•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Maltais fait officiellement le saut en longue piste

Valérie Maltais

Valérie Maltais

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Après s'être entraînée avec l'équipe de patinage de vitesse sur longue piste tout l'été, Valérie Maltais a confirmé mardi qu'elle rangeait ses patins de courte piste.

Un texte d'Alexandra Piché

« Ça permet de mettre fin à toutes les rumeurs. J’en ai parlé la saison dernière, mais maintenant tout est clarifié avec ma fédération sportive. C’est vraiment le fun de pouvoir finalement donner les détails de mon projet ouvertement », a avoué Maltais qui avait déjà fait part de ses intentions à Radio-Canada Sports durant les Jeux olympiques de Pyeongchang.

La patineuse de La Baie s’est jointe au groupe de longue piste au mois de mai dernier, mais ne patine sur l’anneau que depuis quatre semaines. Ironiquement, des rénovations à l’Oval de Calgary ont forcé l’équipe à s’entraîner en patinage de vitesse sur courte piste et à vélo.

Même si elle a peu de références pour l’instant, Maltais voit d’un bon œil ses débuts dans sa nouvelle discipline.

C’est de l’adaptation, mais j’ai la patience de le faire. Chaque fois que j’embarque sur la glace, je vois une amélioration. En longue piste, il y a un sentiment de liberté. C’est comme si tu flottes sur la glace. Il y a tellement d’espace. Ce sont tellement de grandes poussées. J’adore la sensation.

Valérie Maltais

Elle s’entraîne au sein du groupe de moyennes et longues distances.

« C’est encore dur un petit peu de préciser qu’elles seront mes distances de prédilection. En ce moment, je me dirige plus vers le 1500 m et le 3000 m. Je pense qu’on va le savoir plus quand je vais faire les courses et enregistrer des temps. C’est ce qui est difficile de prévoir pour le moment parce qu’on s’entraîne beaucoup en groupe. Il va falloir que je le fasse par moi-même sur la glace, seule dans mon couloir. »

Chaussera-t-elle des patins de longue piste aux Jeux olympiques de 2022? Il est encore un peu tôt pour le dire, mais c’est l’objectif ultime.

C’est pourquoi je m’entraîne, mais il faut être réaliste. Il faut d’abord que je m’entraîne pour faire partie de l’équipe qui participera aux Coupes du monde et aux Championnats du monde. Je connais cette routine-là. En plus, on est en début de cycle. Oui, je vise les Jeux olympiques, mais c’est vraiment étape par étape.

Valérie Maltais

Valérie Maltais range officiellement ses patins de courte piste

Une chose est sûre, de grands défis attendent Valérie Maltais dans les prochains mois. Tandis que ses anciennes coéquipières sur courte piste entameront les sélections nationales pour les Coupes du monde de l’automne en septembre, elle enchaînera six compétitions pour réussir les chronos nécessaires afin d’avoir accès à cette même compétition en longue piste, à la fin octobre.

Après 22 années à chausser des patins de courte piste et trois participations à des Jeux olympiques, où elle a gagné l'argent au relais à Sotchi en 2014, l’athlète de 28 ans n’a pas caché que ses nouveaux défis la sortent de sa zone de confort.

« C’est sûr que c’est un peu de l’inconnu. En courte piste, je connaissais mes capacités. Je savais de quoi j’étais capable, mais il y avait toujours la nervosité de la compétition. Cette nervosité est encore là, mais avec des capacités en lesquelles je n’ai pas encore confiance. C’est donc sûr qu’il y a une certaine incertitude, mais je pense que c’est normal. »

Maltais est loin d’être la première Canadienne à faire la transition entre les deux disciplines du patinage de vitesse. Mathieu Giroux, Olivier Jean, Alex Boisvert-Lacroix, Ivanie Blondin et plusieurs autres l’ont fait avec succès.

« Je leur ai posé beaucoup de questions, c’est sûr. Une fois que je suis sur la glace, je vais en demander encore plus. Dans le groupe avec qui je m’entraîne, il y a Ivanie Blondin. C’est une ancienne coéquipière du courte piste et elle est super avec moi. Elle me partage beaucoup de ses trucs de pro. Je les utilise et j’ai vraiment une belle équipe autour de moi. »

Patinage de vitesse

Sports