•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On ne sait toujours pas si Robert Wickens pourra marcher de nouveau

Après une longue carrière en Europe, Robert Wickens a été convaincu par un autre Canadien, James Hinchcliffe, de faire le saut en IndyCar.

Robert Wickens

Photo : Associated Press / Darron Cummings

Radio-Canada

L'équipe Schmidt Peterson Motorsports a fait le point vendredi sur l'état de santé du Canadien Robert Wickens, victime d'un accident spectaculaire en IndyCar le 19 août dernier à Pocono.

Le pilote de 29 ans est toujours à l'hôpital Lehigh Valley. Il a été opéré au bras droit et aux jambes à la fin de la semaine et tout s'est déroulé sans complication.

« Robert a aussi passé des tests à titre préventif qui n'ont révélé aucune autre blessure. Il est prévu d'autres opérations correctives et de la rééducation », révèle le communiqué de l'équipe.

Un ancien champion de la série IndyCar, le Canadien Paul Tracy, a précisé le soir de l'accident que Wickens avait les chevilles fracturées.

Toutefois, l'équipe Schmidt Peterson Motorsports ne donne toujours pas toutes les précisions.

« La sévérité de sa lésion à la moelle épinière n'est toujours pas connue », se contente-t-elle d'écrire. Ce qui peut laisser craindre à une paralysie totale ou partielle.

Le pilote canadien Robert Wickens en action à Lexington, en OhioAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le pilote canadien Robert Wickens a été transporté à l'hôpital à la suite d'un violent accident.

Photo : Associated Press / Tom E. Puskar

Le pilote de Guelph, en Ontario, a subi ces graves blessures quand sa voiture s'est désintégrée en touchant la clôture de sécurité après avoir décollé sur la monoplace de Ryan Hunter-Reay.

Wickens a été héliporté à l'hôpital après l'accident, et il a fallu deux heures pour réparer la clôture de sécurité.

Sam Schmidt propose des changements aux circuits

Le copropriétaire de l'équipe de Robert Wickens, Sam Schmidt, est confiné à un fauteuil roulant, quadriplégique, depuis son accident sur l'ovale d'Orlando en l'an 2000.

Le Britannique Dan Wheldon pilotait pour Sam Schmidt quand il s'est tué en 2011, dans un accident semblable à celui de Wickens. C'était à Las Vegas.

« Ce que je demande depuis l'accident de Dan, c'est qu'ils doublent la hauteur des barrières SAFER dans les virages où il n'y a pas de gradins, donc ça ne gênerait pas la vue des spectateurs, explique l'ancien pilote.

« Ce serait peut-être une solution à court terme, mais les barrières SAFER absorbent bien les chocs, sans faire rebondir les voitures sur la piste. »

La barrière SAFER sur un circuit automobileAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La barrière SAFER sur un circuit automobile

Photo : NASCAR

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports