•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dg adjoint des Sénateurs, Randy Lee, quitte ses fonctions

Gros plan du directeur général adjoint
Randy Lee Photo: Getty Images / Bruce Bennett
La Presse canadienne

Les Sénateurs d'Ottawa ont indiqué que Randy Lee, adjoint au directeur général, avait démissionné mardi soir. Ils ont tout de suite enclenché le processus pour trouver son successeur.

Lee a été arrêté le 31 mai pour avoir harcelé le chauffeur d'une navette au camp d'évaluation de la LNH à Buffalo.

Il aurait placé ses mains à plusieurs reprises sur les épaules du chauffeur même si ce dernier lui avait demandé d'arrêter, ont indiqué les procureurs.

Lee fait face à deux chefs d'accusation de harcèlement pour avoir émis des commentaires inappropriés et touché l'épaule de l'homme de 19 ans.

Les Sénateurs ont attendu deux semaines après sa mise en accusation pour le suspendre. Lee a plaidé non coupable aux accusations et son avocat tente de faire dérailler les procédures judiciaires.

Il était responsable du développement des espoirs et de la supervision des activités du club-école des Sénateurs dans la Ligue américaine, à Belleville, en Ontario. La suspension s'appliquait aussi aux fonctions de Lee avec les Senators de Belleville.

Ce n'était que l'un des scandales à avoir éclaté dans la capitale fédérale canadienne cet été, en plus de celui de la conjointe de l'ex-attaquant des Sénateurs Mike Hoffman, qui se serait livrée à une campagne de cyberintimidation contre la femme du capitaine Erik Karlsson.

Hockey

Sports