•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serena Williams raconte les coulisses de la pire défaite de sa carrière

Serena Williams, en rouge, frappe une balle du revers.

Serena Williams a perdu en 53 minutes contre Johanna Konta.

Photo : Associated Press / Tony Avelar

Radio-Canada

Serena Williams a subi fin juillet la pire défaite de sa carrière, un cinglant 6-1 et 6-0 contre la Britannique Johanna Konta au premier tour à San José. Dans une entrevue au magazine Time, mise en ligne jeudi, l'Américaine raconte qu'elle n'avait pas la tête à jouer ce jour-là, après avoir appris que le meurtrier de sa demi-sœur venait d'être libéré de prison.

Une dizaine de minutes avant de sauter sur le terrain pour son premier match en Californie, l’ancienne numéro un mondiale a appris sur Instagram que Robert Maxfield avait été libéré de prison pour bonne conduite. Cet ancien membre de gang de rue a été reconnu coupable de la mort en 2003 de sa demi-sœur Yetunde Price, victime d’une balle perdue dans une fusillade routière à Compton.

« Je ne pouvais pas m’enlever ça de la tête, a confié Williams au Time, dans une longue entrevue où elle aborde aussi sa maternité et son retour au jeu. C’était difficile. Je pensais à elle, à ses trois enfants, à quel point ils me sont chers, à quel point je les aime. »

« Ma sœur ne reviendra pas pour bonne conduite », a-t-elle ajouté.

Serena Williams n’a pas mentionné Robert Maxfield dans ses disponibilités média après sa défaite contre Johanna Konta.

« Il y a plein de choses qui me passent par la tête, je n’ai pas le temps d’être sous le choc après cette défaite, avait-elle confié. Je n’étais pas à mon mieux. »

Jamais depuis ses débuts en 1995 elle n'avait marqué moins de deux jeux dans un match.

Yetunde Price travaillait comme assistante personnelle pour Serena et sa sœur aînée Venus. Elle avait 31 ans lorsqu’elle a perdu la vie à Compton, à Los Angeles, où les Williams ont grandi.

Avec les informations de Guardian, et Time Magazine

Tennis

Sports