•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Curtis Granderson frappe un grand chelem dans un gain des Blue Jays

Curtis Granderson

Curtis Granderson

Photo : La Presse canadienne / Charlie Riedel

Radio-Canada

Curtis Granderson a levé ses deux mains, montrant ses 10 doigts, un pour chaque grand chelem réalisé durant sa carrière. Le voltigeur a frappé un circuit de quatre points dans une victoire de 6-5 des Blue Jays de Toronto (55-65) contre les Royals (36-84), mercredi, à Kansas City.

Le lanceur Jorge Lopez, qui a effectué ses débuts avec les Royals après avoir été acquis des Brewers de Milwaukee le 27 juillet, a lancé une balle rapide au goût de Granderson après deux retraits en quatrième manche. La balle est passée par-dessus l'enclos des releveurs des locaux au champ droit.

Il s'agissait d'un deuxième grand chelem pour Granderson cette année, et d'un deuxième contre les Royals. Il avait réussi son premier le 18 avril à Toronto.

Tu ne t'imagines jamais que ça va arriver, parce que tout doit tomber en place pour que ça arrive. J'ai appris aujourd'hui que c'était le 10e grand chelem de ma carrière. C'est toujours plaisant d'être capable d'en faire un et de produire autant de points avec un seul élan.

Curtis Granderson

Les lanceurs des Royals ont accordé des grands chelems à 10 reprises cette saison, un sommet dans le baseball majeur.

Kevin Pillar a poussé Teoscar Hernandez au marbre grâce à un simple en quatrième manche. Il a aussi frappé un simple d'un point en deuxième pour les Blue Jays, qui ont remporté trois de leurs quatre dernières rencontres.

Lopez a été retiré du monticule après avoir lancé pendant quatre manches et deux tiers. Il a donné six points, huit coups sûrs, et deux buts sur balles, a atteint un adversaire et réussi trois retraits au bâton.

« Je suis un peu déçu de mon départ, mais ce n'est qu'un seul lancer qui a tout gâché, a dit le partant. Quand tu rates tes tirs contre de bons frappeurs, tu es toujours dans le pétrin. »

Marco Estrada a accordé quatre points et six coups sûrs et réussi six retraits sur trois prises en six manches et deux tiers de travail. Il a décroché la première victoire de sa carrière au Kauffman Stadium.

Salvador Perez a réalisé deux circuits dans la défaite.

« J'ai placé mes lancers, a déclaré Estrada. Même le tir envoyé à Perez, pour son deuxième coup de circuit, c'était exactement là où je le voulais. Ce genre de lancer, tu te demandes comment il a réussi à le frapper. »

Le receveur a d'abord claqué une longue balle de deux points en première manche pendant que Whit Merrifield se trouvait sur les sentiers. Il a amorcé la quatrième avec son 21e circuit cette saison.

Perez a cogné au moins 20 circuits à ses quatre dernières saisons. Il se joint ainsi aux John Mayberry, Steve Balboni, Bo Jackson et Mike Sweeney, les seuls joueurs des Royals à avoir réussi cet exploit.

« Ça représente beaucoup pour moi, a-t-il déclaré. Vingt circuits, c'est beaucoup d'aide pour une équipe. »

Brett Phillips a frappé un triple en septième manche, puis a croisé la plaque à la suite du simple d'Alcides Escobar après deux retraits.

Le releveur Ken Giles a donné un circuit au frappeur suppléant Ryan O'Hearn, mais a tout de même inscrit son 15e sauvetage en 15 occasions, un 3e dans l'uniforme des Blue Jays.

Avec les informations de Associated Press

Baseball

Sports