•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fernando Alonso quittera la F1 à la fin de la saison

Fernando Alonso de profil, avec le sourire et des lunettes soleil

Fernando Alonso a remporté deux titres mondiaux.

Photo : Getty Images / Clive Mason

Radio-Canada

L'équipe McLaren a annoncé mardi que l'Espagnol Fernando Alonso quittera la F1 à la fin de la saison après 17 ans et deux titres mondiaux.

L'équipe britannique a donc confirmé la rumeur dans un communiqué dans lequel le pilote de 37 ans explique sa décision.

« C'est le temps pour moi de passer à autre chose, a dit Alonso. Je veux explorer d'autres territoires. J'ai pris ma décision il y a quelques mois déjà, et elle est définitive. »

Après ses titres en 2005 et 2006, l'Espagnol n'avait plus à rien prouver, et après quatre ans à faire du sur place avec McLaren, il n'était pas dans les plans des grandes équipes.

Le fait d'avoir gagné le Grand Prix F1 de Monaco en 2006 et en 2007 lui a permis de se donner un nouveau défi : la triple couronne, soit remporter le Grand Prix de Monaco (F1), les 500 milles d'Indianapolis (IndyCar) et les 24 heures de Mans (endurance).

L'équipe McLaren, associée à Andretti en IndyCar, lui a permis de tâter le terrain en 2017 en Indiana.

« Des gens fantastiques de McLaren m'ont permis d'élargir mes horizons et de courir dans d'autres championnats, rappelle Alonso. Je me sens plus que jamais un pilote complet. »

À son premier essai sur l'ovale d'Indianapolis, il s'est qualifié à la 5e place sur la grille de départ de la célèbre épreuve de 200 tours.

Fernando Alonso dans son auto lors des 500 miles d'Indianapolis de 2017

Fernando Alonso

Photo : You Tube / Indianapolis

Le 28 mai, il a fait toute la course dans le groupe de tête, menant même durant 27 tours. Mais son moteur Honda a lâché à 21 boucles de l'arrivée, au moment où il occupait la 7e place.

Il avait alors dit qu'il avait trouvé cette expérience géniale, ajoutant dans la foulée son intention de retenter sa chance.

McLaren lui a aussi permis en 2018 de travailler avec Toyota en endurance, parallèlement à son travail en F1. À son premier essai aux 24 heures du Mans, avec ses coéquipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, il a obtenu la pole position et a gagné la course.

Il avait aussi remporté avec le même équipage les 6 heures de Spa quelques semaines avant.

On attend maintenant la confirmation de son transfert à plein temps dans le championnat nord-américain.

Fernando Alonso durant l'exercice du changement de pilote dans les puits de Toyota aux 24 heures du Mans

Fernando Alonso en répétition dans les puits de Toyota aux 24 heures du Mans

Photo : Getty Images / Ker Robertson

Fernando Alonso en F1 :

  • Champion du monde en 2005 et 2006;
  • 32 victoires;
  • 97 podiums.

Course automobile

Sports