•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un vote sur fond de chicane pour le nouveau format de la Coupe Davis

Les joueurs français euphoriques soulèvent le trophée de la Coupe Davis
La France a remporté la Coupe Davis en 2017. Photo: Getty Images / PHILIPPE HUGUEN
Radio-Canada

La réforme du format de la Coupe Davis fera l'objet d'un vote de l'assemblée générale de la Fédération internationale de tennis (ITF), réunie de lundi à jeudi à Orlando, en Floride.

L'ITF compte 210 fédérations membres, et 144 sont habilitées à voter (en fait 147, moins 3 suspendues au 1er janvier 2018). Au total, les 144 pays votants représentent 459 voix.

Si tous les suffrages sont exprimés, le oui l'emportera à partir de 306 voix, puisque la constitution de l'ITF établit une majorité des deux tiers pour entériner une modification des règlements de la Coupe Davis (comme de la Fed Cup, le volet féminin). Le non s'imposera, lui, dès 154 voix.

Les pays affiliés disposent d'un nombre de voix variable, allant de 1 à 12, ce qui leur confère un poids différent dans le scrutin.

À titre d'exemples, l'Allemagne, l'Australie, la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont 12 voix. L'Argentine, le Canada et l'Espagne en ont 9, la Serbie et la Croatie, 7, la Belgique, 5.

Congestion en vue

Bientôt, deux compétitions par équipes pourraient coexister chaque année.

Il y a en toile de fond les chicanes de pouvoir entre l'ATP et l'ITF, les instances du tennis masculin.

On se souvient de quelques épisodes houleux, comme la création de l'ATP Tour et de la Coupe du grand chelem en passant par la suppression des points de l'ATP accordés pour les victoires en Coupe Davis.

Si la réforme est approuvée jeudi, l'épreuve ne se jouerait plus que sur une semaine en novembre, dans une seule ville, au lieu des quatre week-ends prolongés répartis tout au long de l'année avec des rencontres organisées selon la formule domicile-extérieur.

Le président de l'ITF et le responsable du comité de la Coupe Davis au sein de l'ITF poussent pour cette refonte, censée encourager la participation des vedettes.

Gros plan de la récompenseLe trophée des Finales de l'ATP à Londres Photo : Getty Images / GLYN KIRK

Parallèlement, l'ATP a ressorti de ses cartons la World Team Cup, une coupe des nations qui avait été organisée de 1978 à 2012, avec l'ambition de la relancer début janvier 2020.

La première édition de la Coupe Davis nouvelle formule serait programmée en novembre 2019, et les joueurs devront donc décider s'ils veulent disputer les deux, ou bien opter pour l'une au détriment de l'autre.

Les joueurs sont déjà fort occupés en fin de saison, car il y a déjà pour les huit premiers au classement mondial les finales de l'ATP disputées en 2018 du 11 au 18 novembre à Londres.

L'avenir de la Coupe Davis, vénérable compétition créée en 1900, semble menacé.

Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports