•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sloane Stephens et Simona Halep en finale de la Coupe Rogers

Sloane Stephens célèbre un point gagné contre Elina Svitolina en demi-finales de la Coupe Rogers.
Sloane Stephens jouera sa troisième finale de la saison. Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
La Presse canadienne

Les Montréalais auront droit à une reprise de la finale de Roland-Garros. La Roumaine Simona Halep (no 1) affrontera l'Américaine Sloane Stephens (no 3), qui a poursuivi son irrésistible parcours vers la finale de la Coupe Rogers avec une victoire en deux manches identiques de 6-3 contre la championne en titre, l'Ukrainienne Elina Svitolina (no 5), en demi-finales.

Stephens a éliminé sa rivale après 1 h 38 min de jeu sur le central. Elle a mis fin à la rencontre avec un puissant revers en croisé que n’a pu atteindre Svitolina. L’Américaine jouera sa troisième finale de la saison.

Le 9 juin dernier, Halep avait vaincu Stephens en trois manches en finale des Internationaux de France pour remporter son premier titre majeur. La première raquette mondiale, qui compte six victoires contre Stephens, a gagné ses cinq derniers duels face à l’Américaine de 25 ans et les trois derniers sur surface dure.

« Aux Internationaux de France, nous avons disputé un bon match. J'ai très bien joué pendant une manche et demie. Demain (dimanche), j'espère très bien jouer pendant deux manches », a déclaré Stephens, qui n'en a pas perdu une seule au cours de la semaine.

Comme elle l’avait fait lors de ses trois matchs précédents en simple, Stephens s’est imposée dès le départ. Elle a gagné les quatre premiers jeux de la manche initiale.

Svitolina a récupéré l’un de ces bris lorsque Stephens servait pour la première manche à 5-2. Elle a cependant perdu son service aussitôt après, à la suite d’un revers en décroisé qui a abouti dans le corridor du double.

Au deuxième acte, Stephens a été la première à inscrire un bris au quatrième jeu. Au jeu suivant, qui s’est étiré pendant 13 minutes, Svitolina a laissé filer trois occasions de rendre à l’Américaine la monnaie de sa pièce.

« Je n'ai jamais arrêté de batailler, a affirmé Stephens. Des jeux comme le cinquième en deuxième manche, quand je menais 3-1, peuvent changer l'allure d'un match. Dans ces moments, il faut rester accrochée. »

Elle a ajouté un deuxième bris au huitième jeu avant de clore le duel à sa première balle de match.

Coupe Rogers : Antoine Deshaies revient sur l'affrontement de demi-finales de Simona Halep

En finale sans forcer

Halep aura l'occasion dimanche de remporter la Coupe Rogers pour une deuxième fois. La favorite a mis un terme au parcours d'Ashleigh Barty (no 15) grâce à un gain de 6-4 et 6-1.

Une douzaine d'heures après avoir critiqué la WTA pour l'horaire que l'organisation lui avait réservé durant la semaine, la Roumaine a été expéditive, signant la victoire en seulement 70 minutes.

« Je crois que j’ai joué intelligemment aujourd’hui, a-t-elle soutenu. Je l’ai forcée à utiliser son revers en fond de terrain. J’ai pu recevoir des balles un peu plus courtes qui m’ont permis d’exploiter le terrain plus facilement. »

Chaque match est différent. C’est difficile de comparer mes performances les unes aux autres, mais je crois que c’était une de mes meilleures de la semaine.

Simona Halep

La récente championne de Roland-Garros a enregistré un bris de service dès le jeu initial. Un médiocre coup droit de Barty lui a donné cette première occasion.

Halep l'a convertie d'un superbe revers en croisé, avant d'ajouter un deuxième bris au cinquième jeu, aidée là encore par trois bourdes de l'Australienne en coup droit.

Barty a répliqué en brisant le service de la numéro un mondiale dès le jeu suivant, mais cette dernière a étouffé la tentative de remontée de sa rivale et a mis fin à la manche en gagnant quatre points au service.

Le scénario s'est répété au début du deuxième acte. Halep s'est donné un coussin de 3-0 grâce à deux autres bris.

Barty a cependant eu une occasion en or de combler une partie du retard au quatrième jeu, le plus relevé du match.

Au service de Halep, l'Australienne a profité de quatre balles de bris, dont trois consécutives, sans toutefois en convertir une seule.

Deux jeux plus tard, avec un score de 4-1, Barty a laissé filer deux autres occasions de voler le service de son adversaire.

Halep a bouclé la première demi-finale disputée sur le court central du stade IGA à sa quatrième balle de match lorsque Barty a commis sa quatrième double faute de l'après-midi.

Tennis

Sports