•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

R.J. Barrett est déjà en avance sur son temps, selon Coach K

Le Canadien R.J. Barrett contrôle le ballon, surveillé par le Chinois Dehao Yu.
L'entraîneur-chef de l'Université Duke, le réputé Mike Krzyzewski, a qualifié le Canadien R.J. Barrett de joueur « exceptionnel ». Photo: La Presse canadienne / DARRYL DYCK
La Presse canadienne

L'un des plus grands entraîneurs du basketball qualifie le Canadien R.J. Barrett de joueur « exceptionnel ».

C’est toutefois la maturité du jeune homme qui impressionne vraiment Mike Krzyzewski.

Il fait un peu vieux jeu, il a une vraie mentalité de gagnant, et ça se transmet à ses coéquipiers. Évidemment, il est talentueux et il peut jouer partout sur le parquet, mais j’aime surtout sa détermination, comment il peut mener son équipe. Il a l’air plus vieux, il a l’air en maîtrise.

Mike Krzyzewski au sujet de R.J. Barrett

« Cette impression s’est confirmée dans le peu de temps que j’ai eu avec lui. »

Barrett, 18 ans, portera l’uniforme des Blue Devils de l’Université Duke pour la première fois dans trois semaines pour le premier de trois matchs préparatoires de son équipe au Canada. Ses adversaires seront les Rams de Ryerson, menés par Roy Rana qui a dirigé l’équipe canadienne nationale au titre mondial U-19, les Varsity Blues de l’Université de Toronto et les Redmen de l’Université McGill.

Les deux premiers matchs, présentés tout près de Mississauga, d’où vient Barrett, affichent presque complet. Les amateurs de basketball ont hâte de voir le joueur de 2,03 m (6 pi 8 po), qui pourrait bien être le premier choix au prochain repêchage de la NBA.

Krzyzewski a eu sous ses ordres des talents de premier plan comme Kyrie Irving, Grant Hill et Jayson Tatum, pour ne nommer que ceux-là. Il a souligné le sang-froid de Barrett et sa capacité à jouer à la hauteur du match. Le jeune homme en a fait la démonstration lors du mondial U-19.

« Le jeune est un gagnant, a dit Coach K. Il veut être un joueur d’exception. Il est engagé à 100 % quand il est avec vous et il est très intelligent. Il est bien plus mature que la majorité des jeunes de son âge. »

Barrett, de son côté, est très fébrile à l’idée de jouer son premier match avec Duke dans sa ville natale.

R.J. BarrettR.J. Barrett Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Il s’est fait poser des questions de toutes sortes, vendredi, dans une conférence téléphonique en vue de la tournée canadienne de Duke. De sa maîtrise des deux langues officielles – « je peux encore parler français couramment, mais disons que je suis un peu rouillé » – à ses héros canadiens dans la NBA. Il a grandi en regardant jouer son parrain, Steve Nash, ainsi que l’ailier Andrew Wiggins, avec les Timberwolves du Minnesota. Ce dernier « a ouvert des portes pour les jeunes Canadiens comme moi ».

Barrett a pris un vol pour Durham, en Caroline du Nord, quelques heures après avoir aidé le Canada à passer au deuxième tour de qualification pour la Coupe du monde de la FIBA avec une victoire contre les îles Vierges américaines à Ottawa. Cette expérience lui a permis de faire la transition vers les rangs universitaires en douceur.

« Jouer pour un entraîneur de la NBA comme Jay Triano, jouer avec des gars dans la NBA, ça m’a permis de beaucoup apprendre à propos de mon jeu. »

« Travailler avec Jay Triano, ça va évidemment vous rendre meilleur en tant que personne et en tant que joueur, a ajouté Krzyzewski. Il a acquis une expérience inestimable avec l’équipe nationale canadienne. Il est vraiment unique, il est en avance sur le programme. »

Duke n’a eu que six entraînements formels. Krzyzewski voit donc cette tournée canadienne comme une bonne occasion de souder son jeune groupe de joueurs.

« Il y a une belle chimie, un bel enthousiasme. J’aime beaucoup ce groupe. »

Barrett, pour sa part, s’attend à une bonne opposition des universités canadiennes.

« Ça sera intéressant. Nous n’avons pas été ensemble très longtemps, alors faire face à des équipes très différentes… ça sera un beau défi. »

Basketball

Sports