•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Rogers : Eugenie Bouchard avance en double

Les commentaires d'Eugenie Bouchard
La Presse canadienne

On allait l'oublier, mais il reste encore une Canadienne à la Coupe Rogers à Montréal. Et elle disputera au moins un autre match.

Il s'agit d'Eugenie Bouchard. La Montréalaise a uni ses efforts à ceux de l'Américaine Sloane Stephens pour vaincre la Belge Kirsten Flipkens et l'Australienne Daria Gavrilova 6-0, 6-4 en 59 minutes.

Compte tenu de l'horaire chargé jeudi, le match a été présenté en fin d'après-midi sur le court numéro 5. Malgré tout, les sièges étaient tous occupés.

« Sloane et moi, on dit toujours qu'ils (les responsables de tournois) nous mettent sur des terrains trop petits. Ils ne savent pas ce que l'on apporte dans les matchs de double, a-t-elle lancé en souriant. Même quand on a commencé à jouer à Washington l'année dernière, on était sur des petits terrains, mais la foule était incroyable », a déclaré Bouchard, qui s'est présentée à la conférence de presse avec une allure très décontractée.

Les deux bonnes amies, qui semblent dégager une belle complicité sur le court, ont ainsi atteint les quarts de finale.

« On s'amuse beaucoup, on se dit des blagues entre les points, peut-être trop parfois. On veut juste jouer du bon tennis. Nous sommes plutôt des joueuses de simple, alors on utilise le double comme pratique. »

« Elle est drôle, elle a le coeur léger, a plus tard mentionné Bouchard, en anglais, au sujet de Stephens. Nous nous connaissons depuis longtemps. Nous sommes très à l'aise ensemble et elle frappe de puissants coups droits, ce que j'aime. Elle me rend la vie facile. »

Elles auront toutefois un imposant défi puisqu'elles livreront bataille à Latisha Chen, de Taïwan, et Ekaterina Makarova, de la Russie, classées deuxièmes.

Bouchard et Stephens avaient pris part à trois tournois ensemble cette année, mais avaient chaque fois subi l'élimination au premier tour, notamment aux Internationaux d'Australie.

Toutefois, à leur première expérience, en 2017, elles avaient participé à la finale du tournoi de Washington.

Lors de leur premier match à Montréal, elles ont vaincu la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Chinoise Yifan Xu, les cinquièmes têtes de série.

Cela ne veut pas dire que Bouchard songe à la possibilité de récolter le trophée dimanche. En français comme en anglais, sa réponse a été la même.

« Je ne pense pas à ça, bien sûr. On a un match demain. »

Tennis

Sports