•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gymnastique : une fondation pour aider les victimes d'abus verra le jour en janvier

L'Américaine Simone Biles dans son exercice au sol aux Jeux olympiques de Rio

L'Américaine Simone Biles, quadruple championne olympique de gymnastique, avait révélé avoir été agressée sexuellement par Larry Nassar, l'ancien médecin de l'équipe américaine récemment condamné à 60 ans de prison pour pédopornographie.

Photo : Associated Press / Dmitri Lovetsky

Agence France-Presse

Une fondation indépendante visant à aider les victimes d'abus et dont la création a déjà été annoncée doit voir le jour le 1er janvier prochain, a indiqué mercredi la Fédération internationale de gymnastique (FIG) dans un communiqué.

Depuis 2017, dans la foulée des affaires d'abus sexuels aux États-Unis, la FIG a entrepris de revoir en profondeur ses politiques et règlements et de renforcer ses outils juridiques pour mieux prévenir tout nouveau cas et aider les victimes.

Dans cette optique, le président de la fédération, le Japonais Morinari Watanabe, élu en octobre 2016, a mis en place une structure indépendante chargée de traiter « toutes les formes de harcèlement, abus et violations aux règles d'éthique », a expliqué la FIG.

La fondation comprendra trois sections. Le volet « Protection » aura un centre d'aide pour rapporter tout cas de harcèlement ou d'abus. Elle sera responsable de « faire une première étude des plaintes, des dénonciations ou des faits qui lui sont rapportés. Elle fournira, au besoin, un soutien juridique », a précisé la FIG.

Une deuxième section « Discipline » regroupera les deux instances disciplinaires déjà existantes, et une section « Conformité » veillera au respect des principes de bonne gouvernance et des règles d'éthique.

La création de la fondation doit encore être formellement validée par les fédérations nationales membres de la FIG au prochain congrès, à Bakou, les 2 et 3 décembre.

« Notre volonté est de devenir un modèle dans le monde du sport en matière de bonne gouvernance et d'intégrité. Une telle structure nous permettra de mieux protéger les athlètes, mais aussi les fédérations de chaque pays », a déclaré M. Watanabe, cité dans le communiqué.

Après les cas répétés d'abus sexuels dans la gymnastique et le procès-fleuve de Larry Nassar, l'ancien médecin de l'équipe américaine, la FIG avait annoncé en début d'année la création de cet organe indépendant destiné aux victimes.

Gymnastique

Sports