•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eleider Alvarez passe le K.-O. à Sergey Kovalev et devient champion du monde

Eleider Alvarez (à droite) jubile après que l'arbitre a mis fin à son combat de championnat du monde contre Sergey Kovalev (à genoux).

Photo : Getty Images / Elsa

Radio-Canada

Le Canadien d'origine colombienne Eleider Alvarez a envoyé trois fois au tapis le Russe Sergey Kovalev au septième round pour lui ravir la ceinture de champion du monde des mi-lourds de la WBO, samedi, à Atlantic City.

Alvarez (24-0-0, 12 K.-O.), 34 ans, a patienté durant quelque 33 mois avant d'obtenir l'occasion de mettre le grappin sur une ceinture de champion du monde. Kovalev (32-3-1, 28 K.-O.) était son plus grand test à ce jour.

Je voulais être champion. Ce soir, je l'ai fait.

Eleider Alvarez

Face à un adversaire qui en était à son 14e combat de championnat du monde, Alvarez n'a pas paru intimidé dans les premiers rounds.

Après une reprise initiale au cours de laquelle les deux boxeurs se sont essentiellement étudiés, c'est Alvarez qui a pris l'ascendant lors des deux rounds suivants grâce à son jab, fort efficace.

Kovalev est toutefois revenu avec aplomb au quatrième round et a placé plusieurs coups puissants qui ont ébranlé Alvarez.

Entre le quatrième et le cinquième round, l'entraîneur d'Alvarez, Marc Ramsay, a sermonné son boxeur. Il lui a demandé de revenir au plan de match et de continuer à se concentrer d'abord sur sa défense.

Eleider Alvarez écrase une droite au visage de Sergey Kovalev au 7e et dernier round de sa victoire qui lui permet de devenir champion du monde des mi-lourds de la WBO.

Eleider Alvarez écrase une droite au visage de Sergey Kovalev au 7e et dernier round de sa victoire qui lui permet de devenir champion du monde des mi-lourds de la WBO.

Photo : Associated Press / Mel Evans

Ramsay a ensuite promis à son boxeur qu'il pourrait commencer à augmenter la pression à partir du septième round, ce qu'Alvarez a fait.

Après avoir proprement fait tomber Kovalev grâce à un direct puissant au visage au milieu du round, Alvarez a réussi à terminer le travail avant la cloche.

Il a d'abord fait visiter le tapis une deuxième fois au Russe de 35 ans, mais l'arbitre David Fields a été clément et a offert un long compte de huit au champion défendant.

Avec 15 secondes à disputer dans le round, Kovalev devait rester debout afin d'éviter le K.-O., mais le Montréalais ne lui a pas laissé cette chance et, d'une droite, celui qui a quitté la Colombie pour le Québec il y a neuf ans est devenu champion du monde.

C'est une combinaison de deux coups que j'ai toujours lancée depuis le début de ma carrière, et on a travaillé dessus pendant le camp d'entraînement, a dit le nouveau champion. Je l'ai toujours pratiquée à l'entraînement, et on s'est dit qu'elle fonctionnerait bien cette fois-ci.

En complément, Radio-Canada Sports a lancé cette semaine le documentaire Eleider Alvarez : tout quitter pour devenir champion du monde, sur la plateforme Podium, qui présente la quête du boxeur.

Eleider Alvarez : tout quitter pour devenir champion




Boxe

Sports