•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO 2026 : un référendum à Calgary, mais qu'en pense Canmore?

Vue sur une rue principale à Canmore. Des piétons traversent la rue et on voit les montagnes en arrière d'eux.
Canmore pourrait se joindre à Calgary dans une possible candidature pour recevoir les Jeux olympiques d'hiver en 2026. Photo: Radio-Canada / Louise Moquin
Radio-Canada

Le référendum sur la tenue des Jeux olympiques, qui se met en branle à Calgary, fait l'envie d'habitants de Canmore. La candidature possible pour les Jeux olympiques d'hiver 2026 pourrait aussi faire appel à cette municipalité, située dans les Rocheuses.

Un texte Charlotte Dumoulin

Dans les discussions entourant le projet olympique à Calgary, les élus ont évoqué la possibilité de tenir des compétitions de ski de fond et de biathlon au Centre nordique, dans la région de Canmore, comme lors des Jeux de 1988. Le village des athlètes pourrait aussi se retrouver dans cette petite municipalité.

Le groupe « Oui Canmore », qui croit d’ailleurs aux retombées positives du projet, s’est formé en juin dernier pour en faire la promotion.

« Nous pensons à l'avenir de Canmore dans les 30 prochaines années. Nous pensons que cet avenir serait meilleur si nous recevons les Jeux olympiques en 2026 », explique Norbert Meier, fondateur du groupe.

Vue sur un homme avec les cheveux blancs et une chemise carreautée.Norbert Meier, fondateur du groupe « Oui Canmore » Photo : Radio-Canada / Louise Moquin

Norbert Meier considère que Canmore rayonne depuis le passage des Jeux olympiques, il y a 30 ans. Par ailleurs, précise-t-il, la municipalité accueille déjà chaque année des compétitions mondiales.

En revanche, d’autres habitants de Canmore demandent que leurs droits démocratiques soient respectés au même titre que ceux des Calgariens. C’est pourquoi deux anciens conseillers municipaux ont écrit au gouvernement de l’Alberta, le 12 juin, pour demander la tenue d’un référendum sur la question olympique à Canmore aussi.

« Canmore a déjà des problèmes de circulation et d'infrastructures. Selon moi, c'est Calgary qui veut organiser une fête ici et la Ville veut nous faire payer pour l'aider à l'organiser », pense Ed Russell, l’un des signataires de la lettre.

Vue sur un homme avec des lunettes, une moustache et des cheveux blancs.Ed Russell, ancien conseiller municipal de Canmore Photo : Radio-Canada / Louise Moquin

Cependant, Mary Moran, directrice générale du groupe « Calgary 2026 », nommée mardi pour étudier le projet de candidature de la métropole, assure que Canmore sera pris en compte dans ce processus exploratoire. Elle ajoute qu’il y a même un représentant de la Municipalité à la table de discussion. Toutefois, selon elle, c’est Calgary qui sera considérée comme le point central des Jeux olympiques.

Vue sur une femme avec les cheveux courts et blonds. Elle parle devant des journalistes.Mary Moran, directrice générale de la société de candidature « Calgary 2026 » Photo : Radio-Canada / Jocelyn Boissonneault

« Canmore est un partenaire important. Il y a un représentant de la Municipalité au conseil municipal et je pense que c'est important de reconnaître Canmore comme une communauté plutôt qu'un lieu », a souligné la directrice générale en conférence de presse.

Le gouvernement de l’Alberta dit qu’il revient au conseil municipal de prendre la décision de tenir ou non un référendum.

Par contre, le maire et les conseillers municipaux ont plutôt décidé qu’ils détermineraient eux-mêmes s’ils emboîtent le pas à Calgary si la métropole soumet une candidature au Comité international olympique en janvier.

Sports