•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une publicité-confession de Neymar rate la cible au Brésil

Neymar dans les lumières du stade de Rostov

Neymar a marqué deux buts au Mondial en Russie.

Photo : Getty Images / Kevin C. Cox

Radio-Canada

L'attaquant vedette Neymar a une nouvelle fois subi des critiques des médias et d'une partie du public au Brésil à cause d'une publicité dans laquelle il admet ses « exagérations » et se présente comme « un homme nouveau ».

Dans un éditorial publié lundi dans sa version en ligne, le quotidien O Globo considère que le joueur de 26 ans s'est « tiré une nouvelle fois une balle dans le pied » avec cette vidéo pour le compte d'une marque de rasoirs publiée dimanche soir sur les réseaux sociaux.

Dans la publicité, le joueur le plus cher de l'histoire apparaît en gros plan, en noir et blanc, et dit se livrer « à cœur ouvert » deux semaines après l'élimination du Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde.

« Vous pouvez penser que j'exagère, et parfois c'est vrai que j'exagère, mais la vérité, c'est que je souffre sur le terrain », a-t-il notamment déclaré à propos des critiques qui l'accusent d'avoir simulé de nombreuses fautes en Russie.

La plupart des internautes qui ont laissé des commentaires sur le compte Twitter de la vedette de 26 ans ont clairement mis en doute sa sincérité.

« Même moi, qui le soutiens depuis le début, je n'arrive pas à avaler ce texte qu'il n'a même pas écrit lui-même », affirme par exemple @guilhermec021.

« Après ces paroles "sincères" écrites par le rédacteur de l'agence de publicité de @GilletteBR et lues par @neymarjr, j'ai pris une décision : je vais me faire pousser la barbe », a renchéri @eduardobarao.

« Le "gamin Ney" donne un pas en avant dans sa transformation complète en un produit et deux en arrière dans son passage de l'enfance à l'âge adulte », résume l'éditorial d'O Globo.

Le site brésilien Meio e Mensagem, spécialisé dans la publicité, considère que Gillette a pris un risque avec cette vidéo et a comparé la situation de Neymar à celle du golfeur Tiger Woods, délaissé par de nombreux commanditaires, mais soutenu par certains autres après un scandale sexuel en 2010.

Samedi, Neymar avait déjà été fortement critiqué à cause d'une photo sur laquelle il apparaît aux côtés de Julio Cocielo, un jeune humoriste qui a fait scandale en raison d'une blague aux relents racistes au sujet de l'attaquant français Kylian Mbappé.

Pendant le Mondial, l'humoriste avait affirmé sur Twitter que Mbappé, coéquipier de Neymar au Paris Saint-Germain, pourrait être un spécialiste « du vol à la tire sur la plage » avec sa vitesse de pointe.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports