•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Molinari couronné à l'Omnium britannique, Woods non loin derrière

Molinari s'impose à l'Omnium britannique

Tiger Woods a fait rêver ses nombreux supporteurs dimanche lorsqu'il s'est hissé en tête de l'Omnium britannique. L'Américain n'a su conserver son emprise sur le sommet détenu par Francesco Molinari au terme de la ronde finale.

Molinari est devenu le premier golfeur italien à enlever les honneurs de l'un des tournois majeurs. Il a remis une carte ultime de 69, deux coups sous la normale, pour abaisser son pointage à -8.

Sacré pour la troisième fois à ses cinq derniers départs, il a évité les pièges sur les verts écossais de Carnoustie durant les parcours du week-end. Il n'a pas commis le moindre boguey.

Molinari, 35 ans, a calé deux oiselets, dont celui qui lui a permis de grimper en 1re place au 18e trou.

Woods (-5) a conclu l'Omnium britannique à égalité au 6e échelon après avoir signé une carte de 71, sa troisième de la compétition.

Tiger WoodsTiger Woods Photo : La Presse canadienne / Peter Morrison

Un double boguey au 11e fanion, suivi d'un boguey au 12e ont porté ombrage à des oiselets aux 4e et 6e. Le vétéran de 42 ans est revenu à la normale au 14e.

Il s'agit de son meilleur résultat dans un événement du grand chelem depuis sa 6e place à l'Omnium britannique en 2013.

Woods a confirmé qu'il était revenu sur le devant de la scène après quatre années plus sombres, entre des opérations au dos et des problèmes personnels loin des terrains.

Celui qui est couramment surnommé le « Tigre » n'a pas gagné un tournoi majeur depuis l'Omnium des États-Unis de 2008.

L'Anglais Justin Rose (-6), l'Irlandais du Nord Rory McIlroy (-6) ainsi que les Américains Kevin Kisner (-6) et Xander Schauffele (-6) ont tous terminé au 2e rang à deux coups du vainqueur.

Comeneurs la veille, Kisner, Schauffele et Jordan Spieth (-4) ont chacun connu leur part d'ennuis.

Spieth a enregistré trois bogueys et un double boguey sans réaliser un seul oiselet. Le champion sortant a fini 9e en compagnie de ses compatriotes Matt Kuchar (-4), son dauphin l'an dernier, et Tony Finau (-4).

Le Canadien Adam Hadwin (+1) a effectué un bond de 16 échelons après avoir maintenu son score intact pour aboutir en 35e position.

Golf

Sports