•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les États-Unis battent le Canada au mondial de crosse

Geoff Snider Photo: Association canadienne de crosse
La Presse canadienne

Le troisième but de Thomas Schreiber dans la dernière minute de jeu a permis aux États-Unis de battre le Canada 9-8 en finale du Championnat du monde de crosse, samedi, en Israël.

Le pointage en soi a de quoi frustrer les champions en titre, mais une différence entre le temps de jeu selon les officiels et selon le tableau indicateur a ajouté à la douleur des Canadiens.

« C'était pas mal chaotique, a dit l'entraîneur-chef Randy Mearns après la rencontre. C'est ça qui est ça. Les joueurs, les entraîneurs, les arbitres, chacun fait son travail. Il nous semblait qu'il restait neuf secondes de jeu. Les États-Unis ont eu la balle pendant quatre secondes sans que le cadran bouge, ils ont tiré, on croyait que c'était terminé, puis on se demandait pourquoi le match ne se rendait pas en prolongation. Et finalement, non. Il restait une seconde et ils ont marqué. Je ne sais pas quoi vous dire de plus. »

« En bout de ligne, les États-Unis ont trouvé un moyen de faire la différence. Chapeau à eux. »

Ryan Brown a également réussi un tour du chapeau pour les Américains, qui ont maintenu une fiche parfaite tout au long du tournoi.

Curtis Dickson a également inscrit trois buts, mais dans une cause perdante.

Le gardien du Canada Dillon Ward a repoussé neuf lancers. Il a été nommé meilleur portier du tournoi après le match.

Sports